Publié par Sylvain Labbe le 23 juillet 2017 à 18h20

Agression sexuelle, violences volontaires: plaintes contre 2 Fidjiens du Stade Français !   

Actualités

Vuidravuwalu Waisea et Josaia Raisuqe lors de la préparation du Stade Français l'été dernier. 

Agression sexuelle, violences volontaires: plaintes contre 2 Fidjiens du Stade Français !

La saison n’a pas débuté que déjà le rugby français est éclaboussé par un nouveau scandale lié à un fait divers avec la plainte déposée contre les Parisiens Raisuqe et Waisea impliqués dans une affaire d’agression sexuelle et de violences volontaires. 

Le nouveau projet du Stade Français, porté par le milliardaire allemand Hans Peter Wild, se serait forcément bien passé d’une publicité de ce genre. Avec l’implication des deux joueurs fidjiens de l’effectif, Josaia Raisuqe et Vuidravuwalu Waisea, dans une nouvelle sombre affaire pour le rugby français, encore marqué par plusieurs scandales extra-sportifs la saison passée, et alors même que la nouvelle saison n’a pas débuté. Le club de la capitale, comme l’ensemble des équipes du Top 14, est en pleine préparation. Celle des deux joueurs du Pacifique ne serait visiblement pas des plus studieuses…

Où l’on apprend que Raisuqe (1,90m, 91kg) et Waisea (1,95m, 104kg) font l’objet de plaintes respectivement pour agression sexuelle et pour violences volontaires, suite à des faits remontant à la nuit de samedi à dimanche, alors que le premier des deux Parisiens fêtait ses 23 ans. Les deux joueurs se trouvaient encore en cellule de dégrisement ce dimanche dans un commissariat du XIIIe arrondissement de la capitale, rapporte L'Equipe.

C’est à la sortie d’une discothèque que les deux ailiers auraient abordé une jeune femme, prénommée Jessica et sortie de l’établissement Les Nuits Fauves pour fumer une cigarette. Raisuqe, objet de la plainte pour agression sexuelle, aurait alors plaqué celle-ci contre un mur, empoignant ses seins dans chacune de ses mains. Et provoquant l’intervention d’un des deux amis qui accompagnaient la victime, dont l’un d’entre eux a dévoilé cette triste affaire via les réseaux sociaux. Sans échapper à leur tour, alors qu’ils tentaient de s’interposer puis d’empêcher la fuite des deux rugbymen à bord d’un taxi, aux coups de poing de ces deux derniers. Il faudra l’arrivée et l’intervention de la BAC (Brigade anti-criminalité) pour interpeller les deux Fidjiens. "En l'absence d'information officielle, le Stade Français ne peut qu'appeler à la prudence dans les commentaires", souligne un communiqué publié en fin d'après-midi. Raisuqe et Waisea ont pourtant, toujours selon L'Equipe, été placés en garde à vue ce dimanche, avant d'être confrontés à leurs trois victimes dans la journée de lundi. 

#COMMUNIQUÉ du club >https://t.co/YtJjdgKcFr#SFParispic.twitter.com/pkq8MyxcW0

— Stade Français Paris (@SFParisRugby) 23 juillet 2017

Réagissez