Publié par Sylvain Labbé le 19 septembre 2012 à 12h39

L'Irlande pleure Nevin Spence

Actualités

Devant le stade de Ravenhill, l'antre de l'Ulster, les marques d'hommage se multiplient pour la famille Spence si durement frappée.

L'Irlande pleure Nevin Spence

C’est tout un pays qui se retrouve sous le choc après la disparition ce week-end du jeune international Nevin Spence, grand espoir du rugby national, décédé à seulement 22 ans à l’occasion d’un terrible drame, qui a aussi coûté la vie à son père et à son frère.

Le rugby irlandais est en deuil depuis dimanche, sous le choc après l'annonce du drame qui s'est noué la veille, dans la ferme familiale du jeune international Nevin Spence, joueur prometteur de la province de l'Ulster, qui à 22 ans avait effectué ses débuts sous le maillot du XV du Trèfle en juin dernier face aux Barbarians.

Considéré comme l'un des plus sûrs espoirs du rugby nord-irlandais, au point d'être récompensé par le titre de meilleur jeune joueur de la saison dernière par ses pairs, Spence, qui gardait l'habitude de travailler au sein de la ferme familiale, a trouvé la mort, victime d'une chute dans une fosse à lisier, fatale également à son frère (30 ans) et à son père (52 ans) et ce, malgré les efforts des secours pour tenter de réanimer les trois malheureux, dont l'un d'entre eux décédera à l'hôpital. Seule la soeur du jeune joueur, Sarah, a pu réchapper à la tragédie. Son état était jugé stable malgré l'inhalation de fumées toxiques. Selon The Telegraph, à l’origine de la tragédie, la chute du chien de la famille dans ladite fosse a poussé le père de Nevin à descendre le secourir, avant que ses fils et sa fille, ne le voyant pas revenir, ne  tentent à leur tour de lui venir en aide et soient victimes d’asphyxie (*).

L’hommage de toute une nation

Jusqu'au sommet de l'état, où le Premier Ministre nord-irlandais, Peter Robinson, a rendu hommage aux disparus et à un rugbyman promis "à une brillante carrière internationale", c'est par-delà la communauté rugbystique, tout un pays qui communie dans ce moment douloureux. Coéquipier sous le maillot de l'Ulster de Spence, qui avait encore joué vendredi après-midi avec l'équipe A de la province et était décrit par son club comme "un joueur merveilleux et une personne formidable", "aimé de tous ceux qui le connaissaient" Ian Humphreys traduit sur Twitter le sentiment de tout un peuple: "Dévasté d'apprendre les nouvelles à propos de Nevin Spence, son frère et son père. Les prières vont à sa famille. RIP Nev, nous ne t'oublierons jamais."    

(*) Composé de fumier et d’eau, le lisier, avant d’être utilisé comme engrais, est entreposé dans des fosses. Sa décomposition provoque l’émanation de fumées très toxiques.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "L'effectif pour encaisser"

    "Cette blessure, c’est dur, surtout pour François (Trinh-Duc). Il était en pleine forme en ce moment, il...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...