Publié le 5 décembre 2017 à 13h32

Affaire Laporte-Altrad: La FFR se "réjouit" que la justice soit saisie

Il était le seul grand gagnant de ce mois de novembre par ailleurs calamiteux sur le terrain pour le XV de France, mais Bernard Laporte, après avoir offert la Coupe du monde 2023 au rugby français, est rattrapé à son tour par cette annus horribilis avec la décision de la Ministre des sports Laura Flessel de saisir la justice dans le cadre de l'affaire Laporte-Altrad.  Un développement qui, loin d'accabler le président de la Fédération Française de rugby (FFR), le réjouit si l'on en croit le communiqué de la FFR qui, d'emblée, se plaît à citer la ministre en indiquant que c'est justement parce que "les preuves manquent" qu'il est nécessaire de faire appel à la justice. Et donc elle "se réjouit que la justice puisse prochainement lever les soupçons qui pèsent sur la qualité des décisions rendues par ses instances. A l'abri des rumeurs et de toute instrumentalisation, il lui appartiendra d'apporter la vérité."

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Réagissez