Publié le 18 octobre 2017 à 17h22

Discipline: Bouhraoua suspendu 4 semaines

L'heure est au final au soulagement pour Terry Bouhraoua, le demi de mêlée du Stade Français, objet d'une citation suite à la défaite du club parisien en Sibérie, ce week-end, pour l'ouverture de la Challenge Cup face au club russe amateur de Krasniy Yar (34-29). Soupçonné d'avoir commis une "fourchette" et asséné un coup de genou sur le talonneur adverse, l'ancien capitaine de France 7, qui était convoqué ce mercredi, à Londres, n'écope que de 4 semaines de suspension, alors qu'il risquait pour un tel motif jusqu'à 52 semaines.  Dans son communiqué, la Commission de discipline indépendante de l'EPCR, en charge du dossier, "a confirmé la citation et a estimé que les actes de jeu déloyal auraient mérité un carton rouge dans les deux cas. La Commission a déterminé que les deux infractions correspondaient à la sanction minimale du barème de World Rugby et a sélectionné quatre semaines comme point d'entrée. Puisque la commission a décidé que les deux infractions faisaient effectivement partie du même incident et a pris en compte tous les facteurs atténuants, la sanction totale est de quatre semaines." Bouhraoua sera requalifié à compter du 20 novembre.  La "victime" du Parisien, Valerii Tsnobiladze, bénéficie également de clémence, suite à sa propre citation pour avoir touché la zone entourant les yeux du n°8 parisien, Bakary Meité. Parce qu'il a lui plaidé coupable, le talonneur a vu sa suspension réduite d'une semaine et ne sera donc écarté des terrains que pour une durée de 3 semaines. 

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS