Publié le 23 août 2012 à 14h04

Féd. 1: Albouy retrouve le sourire à Lavaur

Poussé vers la sortie à Castres, où il n'aura joué la saison dernière que quatre matches de Top 14 en tout et pour tout, Alexandre Albouy a choisi à 33 ans, comme il le dit dans La Dépêche du Midi, de "privilégier un projet familial et personnel en dehors du rugby" en rejoignant le club de Lavaur, qui évolue en Fédérale 1. "Mes attaches familiales sont dans le sud du Tarn, je vais être papa d'une petite fille dans quelques mois. Titulaire d'un DUT en génie chimique, je vais rentrer en formation pour mon projet professionnel. Le projet du club de Lavaur m'a séduit, souligne le demi de mêlée international. "Surpris par le niveau de la condition et de la préparation physique, qui n'ont rien à envier au club du Top 14", Albouy s'avoue surtout habité par une "grande humilité pour mes nouveaux coéquipiers qui ne s'entraînent peut-être que trois fois par semaine, mais avec de grosses séances et après leur journée de travail".

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Surtout ne pas se disperser"

    "C’est une passe difficile pour Montpellier avec ces quatre défaites consécutives, toutes compétitions...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...