Publié le 22 août 2012 à 16h29

Nelle-Zélande: Lomu va mieux, mais...

On restait sans nouvelle de lui depuis la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, lorsqu'en plein tournoi, il avait été hospitalisé en urgence, intégrant les soins intensifs d'un hôpital d'Auckland afin de traiter son rein greffé en juillet 2004, suite au diagnostic d'un syndrome néphrétique (désordre rénal) en 1995. Jonah Lomu tente de rassurer ses fans dans un entretien accordé au Figaro, avouant qu'il va "beaucoup mieux. J'essaie de reprendre le cours de ma vie tout en sachant que je vais peut-être devoir subir une nouvelle greffe. Je suis sous dialyse trois fois par semaine. Le reste du temps, j'essaie de prendre un maximum de temps pour ma femme et mes enfants..." A 37 ans, Lomu reste néanmoins dans l'expectative: "Aujourd'hui, il s'est endormi et le traitement que je suis tente de le réveiller. Si, à terme, cela ne fonctionne pas, il va me falloir un nouveau rein pour pouvoir survivre".

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Besoin de tout le monde"

    Face au Leinster, on n'avait que la victoire et la qualification en tête.

  • Un peu juste pour Castres

    Ma blessure à la cuisse retarde ma reprise. C’est dommage car c’est une blessure un peu bête, qui aurait pu être évitée.

  • Rester dans les six premiers

    La défaite face au Munster ne nous a pas fait du bien, c’est une certitude mais on a gagné contre Brive et c’est le...