Publié par Sylvain Labbé le 21 octobre 2012 à 22h15

Biarritz sans se dégonfler

Coupe d'Europe

Yann Lesgourgues, auteur de deux des six essais d'une victoire qui soulage le Biarritz Olympique. (Maxppp)

Biarritz sans se dégonfler

Dans la peau des incontestables favoris censés largement s’imposer ce samedi, à Aguiléra, face aux modestes Italiens de Zebre Parme, les Biarrots ont assumer ce statut pour signer un succès bonifié (38-17) qui les relance sur le front de l’Europe. Mais qui appelle confirmation en championnat : ce sera à Clermont dès vendredi. 

Heureux les Biarrots qui, sous la pluie du Pays Basque et dans la boue d'Aguiléra, ont su renouer samedi, à l'occasion de la réception de l'équipe italienne de Zebre Parme dans le cadre de la 2e journée de la H Cup, avec une victoire qui fuyait le BO depuis maintenant cinq matches.

Une victoire bonifiée (38-17) grâce aux six essais inscrits, dont un doublé du jeune Yann Lesgourgues, qui redonne le sourire au président Serge Blanco : "On a été sur ce match dans l'état d'esprit qui était le nôtre depuis une semaine, où tout le monde s'est replongé, où tout le monde a envie de démontrer une autre valeur que celle qu'on a montrée en Angleterre, face aux Harlequins", commentait le dirigeant, interrogé au micro de l'émission Jour de Rugby, en référence à la déroute du week-end dernier, à Londres (40-13).

Une déconvenue génératrice de tensions et de commentaires sans concession de la part du staff envers ses joueurs, mais dont Blanco estime qu'ils peuvent être bénéfiques dans un tel contexte : "Moi, je suis favorable à ce qu'il puisse y avoir des échanges, même si parfois ces échanges doivent être un peu virulents, mais ça permet toujours à une équipe de se recentrer, de se resserrer et à une équipe de repartir sur de bonnes bases." Si selon Serge Milhas, l'entraîneur des avants biarrots, son équipe avait "pris le boulard", les têtes ont dégonflé ce week-end à Biarritz. Une humilité bienvenue, surtout quand se prépare un déplacement à... Clermont.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "L'effectif pour encaisser"

    "Cette blessure, c’est dur, surtout pour François (Trinh-Duc). Il était en pleine forme en ce moment, il...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...