Publié par Alexandre Sarkissian le 19 octobre 2012 à 22h54

Castres en mode percussion

Coupe d'Europe

Tekori et le CO n'ont cessé d'avancer.

Castres en mode percussion

Le CO a livré une copie à tous points, ou presque, complète pour s'imposer vendredi soir à Toulouse devant Northampton, 21-16. Le leader de la Premiership n'a que trop peu existé et les Castrais, après cette deuxième journée, se relancent en H Cup.

Ne faites pas attention au score. Bien que l'écart au tableau d'affichage puisse faire penser à un match serré, et malgré une dernière frayeur après la sirène, ce 21-16 révèle une grande domination des Castrais sur Northampton, vendredi soir à Ernest-Vallon. L'équipe entraînée par les deux Laurent, Travers et Labit, qui avait décidé de délocaliser ce rendez-vous européen à Toulouse, a maîtrisé son sujet. Et si l'on excepte une perte de balle en touche qu'ils payèrent comptant en seconde période, les Tarnais ont réussi une performance digne de la compétition.

"On avait à coeur de prouver qu'on avait notre place dans cette H Cup après ne pas avoir très bien débuté contre l'Ulster. On voulait faire un bon match ce soir face à notre public", déclarait Rémy Tales sur Canal+ sport. Balayés 41-17 par la province nord-irlandaise une semaine plus tôt, l'ouvreur du CO et ses camarades ont donc rebondi devant le leader du championnat d'Angleterre, ce qui n'est pas rien. Face à des joueurs qu'ils affrontent pour la troisième saison consécutive en coupe d'Europe, les Castrais avaient décidé de mettre beaucoup de rythme dans leurs enchaînements et ça a payé.

Soutenu par des avants obsédés par la volonté de traverser la ligne adverse et redoutables ce vendredi en mêlée, le CO menait 10-0 après un quart d'heure de jeu après un essai transformé de Bonnefond (8e) et une pénalité de Teulet (15e), récompensant un début des plus toniques. En face, ce n'était pas la même envie. Et si Stephen Myler ramenait sa bande dans la partie en transformant deux pénalités (10-3 - 18e - et 10-6 - 25e), Castres virait en tête à la pause grâce à un coup de pied de Kockott (13-6, 33e).Le scénario était le même lors du deuxième acte. Castres continuait d'avancer sur les hommes des Midlands et Mujati héritait d'un carton jaune après cinq minutes de jeu à peine (45e).

10 ans de disette

Une supériorité numérique exploitée par un essai de Claasen (18-6, 53e). Mais les Saints, toujours dépourvus de munitions et sans imagination, se remettaient pourtant dans le coup sur un ballon volé en touche. George Pisi, profitant également d'un raté de Kockott, inscrivait un essai pour la première visite des siens dans les derniers mètres adverses. (18-13, 62e). Sur l'engagement, un en avant anglais était bien négocié par Tales dont le drop redonnait un peu d'air au CO (21-13, 63e). Les Tarnais n'ont pas eu le temps de gamberger sauf dans l'ultime minute, après une nouvelle pénalité de Myler (73e, 21-16).

Heureusement pour les hommes de Labit et Travers, la touche au bénéfice des Saints à la 79e minute, et située à quelques mètres de l'en-but, capotait finalement. L'offensive qui s'en suivit fut avortée par un en avant ! Le CO est en tout cas relancé en coupe d'Europe. Même si le Top 14 est surligné sur leur feuille de route comme une priorité, les Castrais ont montré qu'ils ne comptaient pas abdiquer en H Cup, eux qui n'ont plus franchi la phase de poules depuis 2002.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Encore tout gagner"

    "Bénéficier d’une véritable intersaison, comme ça a été mon cas cet été pour la première fois depuis plusieurs...

  • "Bâtir des fondations solides"

    "Même si le rugby est ma passion, la coupure aura été courte."

  • "Tout le monde s’envoie"

    On a pu couper un mois depuis la tournée. Un mois de vacances, ça fait du bien.