Publié par Laurent Duyck le 14 octobre 2012 à 16h22

Machenaud: "Une équipe de caractère"

Coupe d'Europe

Maxime Machenaud reconnaît que cette victoire fait du bien au Racing. (Maxppp)

Machenaud: "Une équipe de caractère"

Une première réussie. Pour sa première sortie en H Cup, Maxime Machenaud a été élu homme du match, contribuant à la victoire du Racing samedi contre le Munster (22-17). Auteur d'un essai qui a relancé son équipe, le demi de mêlée international, attendu mardi dans la liste de Philippe Saint-André, retenait la réaction collective du Racing, enfin récompensé de ses efforts.

Maxime, comment expliquez-vous votre début de match pour le moins difficile ?
On s'est mis dans le dur d'entrée. Peut-être, y avait-il un peu de pression... On a peut-être essayé de faire un peu trop de passes. Certaines annonces n'ont pas très bien marché. On a fait tomber trop de ballons. Heureusement, on ne prend pas cet essai (s'il n'avait pas commis un léger en-avant, O'Connell  aurait pu permettre au Munster de mener 17-3, ndlr), ce qui nous fait le plus grand bien parce qu'on était en danger.

Comment avez-vous réussi à renverser ce match ?
On ne s'est pas affolé, on s'est dit que l'on pouvait revenir dans la partie parce qu'ils n'avaient pas fait grand-chose, ils s'étaient nourris de nos erreurs. Et on a pu revenir tranquillement dans la partie en faisant des choses plus simplement. Mais on a rectifié le tir en s'appuyant sur un jeu au pied de pression et d'occupation, qui nous a permis de jouer chez eux. Même à cinq minutes de la fin quand ils sont repassés devant, on ne s'est pas affolé. On s'est dit qu'il fallait vite remettre la main sur le ballon et y croire. On n'a jamais douté. Ça prouve le caractère de cette équipe.

La sortie de Ronan O'Gara après une demi-heure vous a-t-elle aidés ?
Elle nous a fait du bien, on ne va pas se le cacher. Ça nous a permis de souffler un peu parce qu'avec son jeu au pied très précis il nous renvoyait sans cesse dans notre camp. Il est connu pour ça, c'est l'un des meilleurs ouvreurs du monde. Sous un temps comme celui-là, c'était l'ouvreur idéal pour mettre l'adversaire sous pression. Je pense que les joueurs du Munster ont pris un coup sur la tête quand il l'ont vu sortir.

"Ça fait du bien à la tête"

A l'inverse, en quoi la présence d'Olly Barkley a-t-elle compté ?
C'est différent de Mathieu. Mathieu a d'autres qualités mais pas forcément le jeu au pied d'Olly. Ça nous a vraiment fait du bien sur un match comme celui-là, notamment sous les chandelles même si tout n'a pas été parfait, de son côté comme du mien, et qu'on a encore plein de choses à régler. La communication n'a pas toujours bien fonctionné, notamment en début de match.

Que change cette victoire pour le Racing ?
Ça fait du bien à la tête. On sait aujourd'hui que l'on est capable de battre une équipe comme le Munster, l'une des plus grosses équipes européennes. Ça valide le travail fait cette semaine et les précédentes. Les résultats sont enfin là.

Est-ce la plus belle victoire du Racing cette saison ?
Je ne sais pas. Elle nous fait du bien, ce n'est quand même pas tous les jours que l'on peut gagner contre le Munster. Après, dans le jeu, c'était compliqué. Ça ressemblait plus à du foot qu'à du rugby par moments. Mais dans l'état d'esprit et dans les attitudes, c'est peut-être notre meilleur match.

Et maintenant ?
On va essayer de jouer notre carte à fond dans cette coupe d'Europe. Il faut valider. C'est toujours une remise en question. On espère que les conditions climatiques à Bruxelles seront différentes pour mettre un peu plus de jeu. Après, on sait que les Saracens, c'est aussi une grosse équipe. Ils n'ont pas perdu de la saison encore. Et ils ont gagné 45-0 contre Edimbourg, ça annonce la couleur !

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Surtout ne pas se disperser"

    "C’est une passe difficile pour Montpellier avec ces quatre défaites consécutives, toutes compétitions...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...