Publié par Laurent Duyck le 14 octobre 2012 à 22h40

Toulon en patron

Coupe d'Europe

Bakkies Botha inscrit le deuxième essai du RCT sous les yeux de Sébastien Bruno. (Maxppp)

Toulon en patron

Impressionnant leader du Top 14, le RCT a exporté cette domination sur la scène européenne en clôture de la première journée de H Cup. Sa victime ? Montpellier, déjà battu à domicile par la machine varoise en championnat et incapable de résister dimanche à Mayol à la puissance toulonnaise (37-16). Comme attendu, Toulon est candidat aux quarts. En attendant mieux ?

Alors ce RCT a-t-il une tête de futur champion ? Fabien Galthié n'était pas loin de le penser cette semaine avant d'envoyer ses hommes pour la deuxième fois déjà cette saison au front varois. Pas sûr que l'entraîneur en chef de Montpellier ait changé d'avis à l'issue de la défaite de son équipe à Mayol dimanche en clôture de la première journée de la H Cup (37-16). Loin d'être venu en victime expiatoire dans le Var, malgré les discours élogieux tenus sur la formation de Bernard Laporte, malgré le résultat de leur premier affrontement dans l'Hérault (25-32), malgré les absences de François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo pour ne citer qu'eux, le MHR n'a pas résisté à l'incroyable puissance dégagée par le leader du Top 14.

Et pourtant, les Montpelliérains ont occupé le terrain, mettant la main sur le ballon et passant de longues minutes dans le camp adversaire. Une domination stérile derrière l'ouverture du score signée par le jeune Perraux sur pénalité (8e, 0-3). Le tableau d'affichage ne bougera plus à l'avantage du MHR en première période. La faute à la densité de la défense toulonnaise, jamais prise à défaut par des Montpelliérains orphelins de Gorgodze - finalement entré peu avant l'heure de jeu avec un essai à la clé - pour redynamiser les ballons enterrés par les bras varois.

La seconde jeunesse de Botha

On reconnaît là la patte de Bernard Laporte. Mais l'ancien sélectionneur du XV de France (2000-2007) n'est pas fou au point de brider ses chevaux de course. Alors quand elles décident d'accélérer, les stars toulonnaises savent aussi se montrer irrésistibles ballon en mains. Puisqu'il a une main à la place du pied gauche, c'est sur un coup de patte en l'occurrence que Wilkinson offre ainsi le premier essai du match à Gunther, sous les yeux de Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, qui pourrait retenir le jeune troisième-ligne pour les test-matches de novembre (16e, 8-3).

Plombé par son indiscipline, le MHR ne parvient pas à valider ses intentions. A l'inverse, le RCT ne fait pas le voyage pour rien dans le camp héraultais, à l'image de Botha qui, servi par Martin, s'échappe comme un trois-quart après une feinte de passe pour filer à l'essai (32e, 15-3). Si Perraux entretient l'espoir au retour des vestiaires sur pénalité (44e), imité plus loin par Paillaugue (62e), celui-ci est de courte durée dans les rangs montpelliérains, les Toulonnais étant bien décidés à aller chercher le bonus offensif. Armitage, Delon, servi par son frère Steffon après une bonne fixation de Giteau, pose la troisième pierre (47e, 23-6). Avant de doubler la mise, entre deux défenseurs adverses, à la conclusion d'une action d'école menée à la fois par avants et arrières (67e, 30-9). La réaction d'orgueil de Gorgodze, parti seul à la sortie d'un ruck (73e, 30-16), ne changera pas la face du match, Toulon mettant un point d'honneur à avoir le mot de la fin par la voix de Bastareaud (80e, 37-16).

"C'est un très bon début, on entame bien la compétition, on est lancé sur une bonne dynamique", pouvait se féliciter Gunther sur Canal+, quand Laporte continuait à jouer les garde-fous. "Ce soir, on doit marquer deux essais de plus, il y a des choses qu'on n'a pas réussies, pour l'instant le début de saison est réussi mais ce n'est que le début", relativisait-il, sans bouder son plaisir pour autant: "Il faut continuer, rester lucide et humble, le plaisir qu'on partage, pour moi c'est ça l'essentiel. Quand tu te rends à l'entraînement avec le sourire et que tu as envie de passer du temps avec tes partenaires, c'est bon signe." Le signe pour beaucoup que ce RCT est déjà en route pour le titre, que ce soit dans cette H Cup ou en Top 14. "Ça nous fait rire, balaye Laporte. Je sais que la moitié des gens qui parient sur notre statut de favori ne sont pas sincères, si nous avec le cinquième budget du Top 14 on est favori, il y a quelque chose qui ne va pas !" Pas sûr que ça fasse rigoler tout le monde...

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Plutôt positif"

    Des nouvelles de Fulgences Ouedraogo, après trois journées de Top 14. 

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...