Publié le 14 janvier 2018 à 21h10

Bastareaud "sincèrement navré" de son dérapage

Dans le viseur de l'EPCR, pour avoir prononcé une insulte homophobe à l'encontre d'un joueur de Trévise, Sebastian Negri, Mathieu Bastareaud a présenté ses excuses via Twitter. "Je tiens à m’excuser de ma réaction aux insultes du joueur italien. J’ai mal réagi en répondant à sa provocation, j’en suis sincèrement navré pour les personnes que j’ai pu blesser", a écrit le trois-quarts du RCT, qui risque une suspension assez lourde.

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Réagissez