Publié le 8 décembre 2017 à 15h36

Castres-Urios: "Je ne suis pas monté bien haut..."

Semaine chargée pour Christophe Urios qui, suspendu 4 semaines par la commission de discipline et des règlements, a dû assumer les conséquences de son altercation avec Fabien Galthié, en marge du match de Top 14 face à Toulon. Pas le temps non plus de savourer la victoire du week-end dernier dans le derby, à Toulouse, aussi historique soit-elle, puisque la Coupe d'Europe est déjà de retour avec un choc franco-français face au Racing 92 ce samedi, à Pierre-Fabre (18h30), dans le cadre de la 3e journée de Champions Cup.   Et si la qualification semble déjà compromise dans la Poule 4 entre un nul à domicile et un défaite à l'extérieur dans cette campagne européenne, le CO, qui a gagné tous ses matches depuis son lourd revers au Leinster (54-29), aura à coeur de prolonger cette série d'invincibilité face aux Racingmen. "Pour moi ce n'est pas difficile de retomber, d'ailleurs je ne suis pas monté bien haut, je suis un type de la terre, aime à rappeler Urios dans La Dépêche du Midi. Gagner à Toulouse c'était bien, on a fait le boulot, la façon dont on a préparé, construit, gagné le match. Maintenant c'est « next job », c'est la Champions Cup." Le XV castrais : Battle - Taumoepeau, Ebersohn, Viallelle, Smith - (o) Urdapilleta, (m) Radosavljevic - Babillot, Vaipulu, Caballero - Capo Ortega, Lassalle - Kotze, Jenneker, Tichit. Remplaçants : Rallier, Stroe, Montes, Mafi, Jacquet, Kockott, Le Bourhis, Jaminet. 

Réagissez