Publié par Sylvain Labbe le 10 juin 2017 à 23h35

L’Angleterre, tout ce que la France ne sait pas faire 

International

Première sélection et premier essai, synonyme de victoire, pour Denny Solomona (23 ans), symbole des ressources sur lesquelles l'Angleterre peut compter.

L’Angleterre, tout ce que la France ne sait pas faire 

Avec 11 débutants sur la feuille de match, le XV de la Rose trouve le moyen de signer une victoire à l’arraché en Argentine (34-38) pour ouvrir sa tournée d’été face à l'un de ses adversaires lors du Mondial 2019.

Même diminué par l'absence de nombreux cadres, appelés avec les Lions britanniques et irlandais pour la série de tests en Nouvelle-Zélande, et avec 4 novices dans les rangs de son quinze de départ, l'équipe d'Angleterre a trouvé les ressources pour ouvrir sa tournée en Argentine par un succès à l'arraché (34-38, mi-temps : 17-13) sur les Pumas.

72 metres gained. 3 gainline breaks. 23 points. George Ford was an IBM TryTracker Key Influencer https://t.co/S5qfMYZcmkpic.twitter.com/zjOqYucxWH

— England Rugby (@EnglandRugby) 10 juin 2017

Au stade du Bicentenaire de San Juan, c'est d'ailleurs un autre bizuth anglais (ils étaient 11 au total sur la feuille de match), sorti du banc, le jeune trois-quarts d'origine samoane Denny Solomona (23 ans) qui, d'un essai inscrit à la 79e minute de jeu, offre la victoire au XV de la Rose. Au terme d'un match plein puisque 4 essais ont été inscrit de part et d'autre entre ces deux équipes qui, rappelons-le, se retrouveront dans la poule de la France lors de la prochaine Coupe du monde 2019 au Japon.

Emiliano Boffeli (8e), Tomas Lavanini (37e), Jeronimo De La Fuente (51e) et Joaquin Tuculet (53e) avaient permis aux Argentins de faire un break à l'approche de l'heure de jeu, mais Marland Yarde (31e), Jonny May (47e) et George Ford (65e), auteur de 23 points, ont su répondre à l'équipe de Daniel Hourcade, qui pensait tenir son succès après le drop de Juan Martin Hernandez (77e). C'était sans compter donc l'inspiration en solitaire de Solomona, fatale aux Pumas, qui auront l’opportunité de prendre leur revanche samedi prochain (21h15).

Réagissez