Publié par S.L. le 12 juillet 2012 à 16h44

Michalak joue la qualif'

International

Michalak, avant d'embrasser la carrière toulonnaise, veut quitter l'hémisphère sud par la grande porte. (Reuters)

Michalak joue la qualif'

Avant de rejoindre Toulon, Frédéric Michalak met un point d'honneur à conclure en beauté son aventure sud-africaine avec les Sharks. L'ouvreur international, secondé désormais de Frans Steyn, et ses coéquipiers doivent s'imposer ce samedi face aux Cheetahs pour s'ouvrir les portes des playoffs du Super 15.

Chaud le Super 15 ! Rarement le championnat des provinces de l'hémisphère sud aura su préserver un tel suspense. Jugez plutôt : alors que s'achève ce samedi la saison régulière, pas moins de huit formations restent en lice pour prendre part aux phases finales. Des Hurricanes de Conrad Smith, huitièmes au classement, aux Chiefs de Sonny Bill Williams (1er, 63 points), déjà qualifiés au même titre que les Stormers (2e, 62 points), tous restent concernés, à des degrés divers, et gardent donc du même coup l'espoir de succéder au palmarès aux Reds. Un tenant du titre sur la corde raide, qui n'émarge qu'à une modeste septième place (53 points), aux portes du Top 6, synonyme de qualification pour ces play-offs.

Victimes de leur début de saison poussif, les coéquipiers de Quade Cooper et Will Genia devront s'imposer face aux Warathas, déjà éliminés, tout en espérant un faux-pas des équipes qui les précèdent au classement. Parmi lesquelles, outre les Crusaders (4e, 56 points) et les Bulls (5e, 54 points) figurent aussi les Sharks de Frédéric Michalak. Une semaine après avoir brillamment su préserver leurs chances de qualification, tout en marquant les esprits, par sa victoire bonifiée dans le "derby" face aux Bulls, balayés (32-10), l'ouvreur français et ses partenaires ont les cartes en mains pour s'ouvrir les portes de phases finales que Michalak a à peine goûté, à l'occasion d'un barrage perdu face aux Crusaders la saison dernière.

Sortir par la grande porte

La démonstration de force réussie aux dépens des Bulls, autres prétendants au titre, n'a fait que décupler la confiance et avec la cote de l'équipe de John Plumtree, capable d'infliger quatre essais à l'équipe doublement consacrée (2009-2010), avant l'avènement des Reds. "Selon moi, il s'agit d'une de nos performances les plus accomplies de l'année", n'a pas hésité à déclarer sur le site du club le capitaine de Michalak, le flanker Keegan Daniel. Pour le Français et son nouveau coéquipier François Steyn, la victoire s'impose ce samedi, devant leur public, face à des Cheetahs, qui ne joueront que pour la fierté du maillot. Un succès qui, combiné aux possibles faux-pas de leurs concurrents directs (*), pourrait même permettre aux Sharks d'accéder directement aux demi-finales, sans passer par l'écueil toujours aléatoire des barrages et de bénéficier du même coup d'une semaine de repos supplémentaire.

Un rendez-vous décisif pour la province sud-africaine comme pour Michalak qui entend bien quitter Durban par la grande porte, avant d'entamer sa carrière toulonnaise. Un titre de champion du Super 15 dans les bagages ne serait pas pour déplaire à l'intéressé à l'heure de rejoindre le Var. Si Steyn, pour son grand retour, suscite les louanges de son coach (voir par ailleurs), Michalak, reconduit à l'ouverture, aborde cette dernière ligne droite dans la peau d'un taulier. Un statut que sa sortie pour une blessure à l'épaule finalement sans gravité en fin de match face aux Bulls n'empêchera pas d'honorer. Un parfum de phase finale en juillet ? Le futur Toulonnais ne demande pas mieux...

(*) A l'image de cette dernière journée, dont les sept matches impliqueront au moins une équipe concernée par la qualification jusqu'à l'ultime affiche, qui opposera les Bulls aux Lions, les scénarios sont multiples pour les Sharks. Même une défaite pourrait leur suffire à se qualifier si les Reds et les Hurricanes dans le même temps ne prenaient aucun point respectivement face aux Warathas et face aux Chiefs. Une victoire pourrait leur permettre d'atteindre la 4e place, si les Crusaders s'inclinent face à la Force et que les Bulls tombent face aux Lions.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Plutôt positif"

    Des nouvelles de Fulgences Ouedraogo, après trois journées de Top 14. 

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...