Publié le 13 juin 2017 à 20h38

Mondial U20: Face aux Baby-Blacks, les Bleuets se réveillent trop tard

"On peut en prendre 50, mais on peut aussi gagner." Thomas Lièvremont, le sélectionneur d'une équipe de France des moins de 20 ans invaincue après la phase de poules, avait auprès de nos confrères de L'Equipe, parfaitement ciblé les deux scénarios opposés de la demi-finale du Mondial de la catégorie, qui opposait les Bleuets aux Baby-Blacks ce mardi, à Tbilissi, en Géorgie.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> Car les jeunes Tricolores, s'ils ont d'abord été spectateurs de la maîtrise néo-zélandaise en première période, ont ensuite prouvé qu'ils avaient les moyens de rivaliser et même de dominer après le repos leurs adversaires, vainqueurs malgré tout et qualifiés pour une 7e finale en 10 éditions (39-26, mi-temps : 29-0). Auteurs de pas moins de 33 essais au cours de la phase de poules, les jeunes Kiwis, insolents de facilité, ne vont pas mettre plus de 6 minutes de jeu pour inscrire le 34e et la première de leurs 4 réalisations d'un premier acte à sens unique, au cours duquel le 3e ligne palois Baptiste Pesenti va trouver le moyen, pour ne rien arranger, de se commettre dans un geste d'humeur, synonyme de carton jaune (22e). On ne donnait pas cher de cette équipe de France à la pause. Et pourtant... C'est libérés et enfin entreprenants que les coéquipiers de Florian Verhaeghe, malgré un 5e essai néo-zélandais et un score de 36-0 en leur défaveur, entament une seconde période que les Français vont remporter 26 à 10 en inscrivant 4 essais par le demi de mêlée lyonnais Baptiste Couilloud sur penaltouche (49e) un Baptiste Pesenti revanchard (51e) le talonneur toulousain Peato Mauvaka (63e)et son coéquipier du Stade, l'ailier Lucas Tauzin (69e). Il en manquera un peu et force restera à la Nouvelle-Zélande, qui retrouvera en finale l'Angleterre, victorieuse à l'arraché de l'autre demi-finale face aux Baby-Boks (24-22, mi-temps : 17-12) grâce notamment à un doublé du capitaine Zach Mercer. L'équipe de France aura sans doute à coeur de conclure dimanche (15 heures) sa compétition sur une victoire et sur le podium à l'occasion du match pour la 3e place face à des Sud-Africains, qui avait tenu en échec les joueurs de Lièvremont en ouverture du tournoi (23-23).  <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS