Publié le 11 janvier 2018 à 14h44

Nouvelle-Zélande: 4 joueurs suspendus pour dopage

Voilà forcément une publicité dont la nation double championne du monde en titre se passerait bien. Mais le dopage sévit aussi au pays des All Blacks. Ils sont 4 joueurs et joueuses néo-zélandais à se retrouver sous le coup d'une suspension pour usage de produits illicites. Zoe Berry, qui compte une sélection avec les Black Ferns, la sélection féminine, contre l'Angleterre en 2012, et Glen Robertson, international des moins de 20 ans et à 7 ont tous deux écopés de 4 ans de suspension. Deux autres joueurs de club ont été sanctionnés respectivement de 2 ans et 21 mois de suspension.  Rhys Pedersen, Berry et Robertson ont été condamnés pour possession et usage ou tentative d'usage de clenbuterol, un stimulant. Ben Qauqau-Dodds est, lui, sanctionné pour possession et usage ou tentative d'usage de metandienone, un stéroïde anabolisant. Autant de substances qui sont interdites par la loin antidopage en vigueur en Nouvelle-Zélande. "Cela doit servir à rappeler à tous les athlètes qu'ils doivent être très précautionneux avec ce qu'ils mettent dans leur corps", a déclaré Neil Sorensen, le manager général de New Zealand Rugby (NZR).

Réagissez