Publié le 5 août 2017 à 20h30

Vainqueur du Super Rugby, ce coach pète les plombs (vidéo) !

Scott Robertson n'a rien d'un inconnu en France. L'ancien All Black a porté durant 3 saisons le maillot de l'Usap au début des années 2000. Avant de finir sa carrière au Japon.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> Âgé aujourd'hui de 42 ans et reconverti en tant qu'entraîneur, l'ancien n°8, vainqueur à 4 reprises du Super Rugby (1998, 1999, 2000, 2002) avec les Crusaders en tant que joueur, emmène l'équipe de Christchurch à la conquête d'un titre qui lui échappait depuis 2008 et un 7e sacre dans la compétition (un record). En finale, face aux Lions de Johannesburg, l'ancienne formation de Dan Carter et Richie McCaw infligent un nouveau revers crève-coeur (17-25, mi-temps : 3-15) à la province sud-africaine, déjà dominée l'an passé en finale par les Hurricanes. Des Lions qui auront payé cher 3 essais concédés à leurs adversaires à l'entame de chacune des mi-temps et surtout un carton rouge en fin de premier acte ; le retour des coéquipiers d'Elton Jantjies, auteurs de 14 points dans le dernier quart d'heure, sera insuffisant. Ça méritait bien une danse de célébration improvisée et un brin old-school, version break-dance, mais tellement spontanée de la part de Robertson devant ses joueurs et le trophée tant attendu.

Réagissez