Publié le 8 août 2012 à 20h14

CSBJ-Gerbelot: "On va continuer à se battre"

Pour la première fois sans doute après de longs mois passés à défendre la validité du dossier berjallien, le président Gérard Gerbelot semblait adopter mercredi, à l'énoncé du verdict du tribunal administratif, qui confirme la rétrogradation du CSBJ en Fédérale 1 pour raisons financières, un discours teinté de renoncement: "Comme un couperet, ils ont sorti les guillotines pour nous, lâchait-il, de retour aux abords de Pierre-Rajon. Ça faisait quand même un moment que ces guillotines étaient armées". Un accès de lucidité pourtant très vite dépassé: "Mais on va continuer à se battre. Je n'exclue pas que nous allions maintenant faire appel de cette décision devant le Conseil d'Etat". Face à l'évidence, le président Gerbelot semble le déni: S'il y a possibilité de faire appel, on ira au bout, on ne va pas lâcher. La Fédérale 1, on va la préparer, mais ça n'empêchera pas de nous battre jusqu'au bout".

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Besoin de tout le monde"

    Face au Leinster, on n'avait que la victoire et la qualification en tête.

  • Un peu juste pour Castres

    Ma blessure à la cuisse retarde ma reprise. C’est dommage car c’est une blessure un peu bête, qui aurait pu être évitée.

  • Rester dans les six premiers

    La défaite face au Munster ne nous a pas fait du bien, c’est une certitude mais on a gagné contre Brive et c’est le...