Publié le 8 août 2012 à 20h14

CSBJ-Gerbelot: "On va continuer à se battre"

Pour la première fois sans doute après de longs mois passés à défendre la validité du dossier berjallien, le président Gérard Gerbelot semblait adopter mercredi, à l'énoncé du verdict du tribunal administratif, qui confirme la rétrogradation du CSBJ en Fédérale 1 pour raisons financières, un discours teinté de renoncement: "Comme un couperet, ils ont sorti les guillotines pour nous, lâchait-il, de retour aux abords de Pierre-Rajon. Ça faisait quand même un moment que ces guillotines étaient armées". Un accès de lucidité pourtant très vite dépassé: "Mais on va continuer à se battre. Je n'exclue pas que nous allions maintenant faire appel de cette décision devant le Conseil d'Etat". Face à l'évidence, le président Gerbelot semble le déni: S'il y a possibilité de faire appel, on ira au bout, on ne va pas lâcher. La Fédérale 1, on va la préparer, mais ça n'empêchera pas de nous battre jusqu'au bout".

Réagissez