Publié par Sylvain Labbe le 17 février 2017 à 16h25

Carter: "Aucune excuse"

Top 14

"Je suis sûr que beaucoup d'entre vous ont vu les gros titres..." Dan Carter sait qu'il a commis une grosse bévue.

Carter: "Aucune excuse"

Après son zéro de conduite de la veille, dans les rues de Paris, où il a été contrôlé en état d’ivresse au volant, Dan Carter ne pouvait pas faire l’économie d’un acte de contrition inévitable. "J'ai fait une grosse erreur. J'assumerai les conséquences", écrit-il sur sa page Facebook. 

Champion hors normes, Dan Carter (34 ans, 112 sélections) sait aussi assumer ses (rares) écarts de conduite. C'est le cas au lendemain du contrôle en état d'ivresse et sans permis, à Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi, de l'ancien All Black qui ne manque évidemment pas aujourd'hui de faire amende honorable. Un double champion du monde conscient évidemment que cet accroc vient troubler un peu plus l'image déjà écornée de son club, un Racing 92, qui accumule les contrariétés extra-sportives cette saison.

L’autre contrôle positif de Carter https://t.co/MS9CfbphiU

— Europe1 Sports (@sports_fr) 16 février 2017 

"J'ai fait une grosse erreur. J'assumerai les conséquences", écrit le Néo-Zélandais sur sa page Facebook. "Je suis sûr que beaucoup d'entre vous ont vu les gros titres, lance-t-il à l'adresse de ses supporteurs. Je n'ai aucune excuse. J'ai fait une grossière erreur de jugement et j'ai laissé tomber mon club, mes supporters et surtout, le plus important, ma famille. La procédure va suivre son cours et je ferai face aux conséquences. Je suis simplement content que personne n'ait été blessé. Désolé", conclut-il dans un acte de contrition inévitable.

Actuellement blessé, et donc censé soigner ses adducteurs, touchés fin janvier face à Lyon, Carter, dont le taux d'alcoolémie a été mesuré à 0,98 gramme par litre de sang - alors que la limite autorisée est fixée à 0,5 g./l., ne devrait pas pouvoir retrouver les terrains avant trois semaines et le choc face à la Rochelle (J.20).    

Réagissez