Publié par Sylvain Labbe le 30 juin 2017 à 16h15

Dusautoir, Bouscatel et... maintenant Pelous: Toulouse tourne un peu plus la page 

Top 14

Fabien Pelous ne fera pas partie a priori du nouveau Stade Toulousain incarné par Didier Lacroix, le successeur de René Bouscatel à la présidence du club de la Ville Rose.

Dusautoir, Bouscatel et... maintenant Pelous: Toulouse tourne un peu plus la page 

Après l'échec cuisant de la dernière saison, le Stade Toulousain devait, selon L'Equipe, pousser vers la sortie une autre figure historique. Si Fabien Pelous abandonne le secteur professionnel, le recordman des sélections va se pencher sur la formation.

Après le départ du président historique René Bouscatel, auquel succède Didier Lacroix, qui entrera officiellement en fonction ce samedi, le Stade Toulousain tourne bel et bien une page avec l'annonce dans les colonnes de L'Equipe ce vendredi de la fin de l'aventure d'une autre figure historique du club de la Ville Rose: Fabien Pelous ne sera pas conservé à son poste de directeur sportif, auquel il avait été nommé à la mi-juin 2015.

#LiveST En pleine préparation physique, petit clin d'oeil des Rouge et Noir au @LeTour à quelques jours du grand départ ! #Grandebouclepic.twitter.com/9VmREDs9W6

— Stade Toulousain (@StadeToulousain) 29 juin 2017

"Si ça se passe mal l'an prochain, ma mission s'arrêtera. Si ça se passe bien, je continuerai", déclarait le recordman des sélections en équipe de France (118). Et puisque la saison toulousaine a viré à l'échec avec une première non qualification pour la phase finale depuis 41 ans, Pelous prend ses distances avec le secteur professionnel. Et c'est Ugo Mola qui, malgré les critiques à son égard, jusque dans son vestiaire, devrait voir son périmètre de compétences élargi avec notamment la main désormais sur le recrutement. L'ancien deuxième ligne et capitaine, lui, ne devrait pas, selon le quotidien, accepter un éventuel rôle d'ambassadeur du club.

Un encadrement toulousain, où le cas de Jean-Baptiste Elissalde, toujours sous contrat pour un an et auquel un poste lié à la formation aurait été proposé, reste à trancher, même si la tendance reste pour l'entraîneur des lignes arrières là aussi à un départ ; tout comme Pierre-Henry Broncan, lui aussi critiqué par certains joueurs la saison passée en tant que coach de la défense et dont le nom est cité du côté du club anglais de Bath. En revanche, à un glorieux ancien pourrait en succéder un autre avec le retour annoncé d'Emile Ntamack, même si le rôle de celui-ci est encore à définir...   

I COMMUNIQUE I Nike devient équipementier officiel du Stade Toulousain à compter de la saison 2017-2018 : https://t.co/wIQcLQmP2Rpic.twitter.com/SIixOrBBwG

— Stade Toulousain (@StadeToulousain) 30 juin 2017

videoDailymotion("x5s8eon", "100%", "275px");

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS