Publié par Sylvain Labbe le 15 septembre 2012 à 20h25

L'Aviron redevient galère

Top 14

Ducalcon et les Racingmen ramènent de la Côte Basque un deuxième précieux succès loin de leurs bases.

L'Aviron redevient galère

Et de deux défaites à Jean-Dauger pour l'Aviron Bayonnais qui, samedi, a payé cher son indiscipline et subi la loi du Racing, qui bien que diminué par les absences, n'en demandait pas tant (18-25). Une 5e journée du Top 14 pas loin d'accoucher d'une énorme surprise à Mont-de-Marsan, où Clermont ne s'impose que sur le fil grâce à un nouvel essai de Nalaga (6-14). 

BAYONNE-RACING-METRO 92 : 18-25
Consulter aussi : La feuille de match

Le Racing peut dire merci

On attendait un match fermé et on l'a eu. Dans cette rencontre de la cinquième journée de top 14, c'est le Racing qui aura le mieux profité des erreurs adverses, celles de Bayonne. Un succès (25-18) des Franciliens qui plonge l'Aviron, déjà défaits deux fois à domicile, dans le doute.

Cette rencontre voit s'affronter les deux équipes qui ont marqué le moins d'essais depuis le début de saison. Le match allait donc se jouer au pied et le moins que l'on puisse dire est que Bayonne aura dressé un tapis rouge au Racing. Intronisé buteur en l'absence de Wizniewski, Dambielle et Descons, Germain inscrit cinq pénalités. Il profite surtout des neuf tentatives qui lui ont été accordées. Un ratio suffisant pour dominer des Basques désorganisés, peu inspirés, mais surtout trop indisciplinés. Van der Merwe profite même d'un découragement basque pour inscrire son essai en fin de rencontre (71e). Le sans-faute de Potgieter (six sur six) n'aura permis qu'aux Bayonnais d'espérer et de finalement prendre un maigre bonus défensif. Bayonne s'incline donc à domicile, là-même où ils avaient bâti leur maintien l'an dernier. Une nouvelle saison galère s'annonce...

Le Racing prend les points de la victoire dans la citadelle Jean-Dauger que l'on disait, un peu vite..., de nouveau imprenable, une semaine après avoir échoué sur le fil sur celle de Clermont, encore plus réputée. A l'issue de ce derby des Ciel et Blanc, le Racing s'offre un petit coin de ciel bleu. Pour Bayonne, c'est le ciel qui tombe sur la tête de l'Aviron.

Prochains matches : Bayonne - Toulouse ; Racing-Métro 92 - Biarritz

MONT-DE-MARSAN-CLERMONT : 6-14
Consulter aussi : La feuille de match

Clermont se fait peur

Clermont a souffert pour sortir vainqueur de son déplacement à Mont-de-Marsan (14-6). Longtemps tenus en échec, les Auvergnats ont fait la décision en fin de match grâce à une pénalité de James doublée d'un essai de Nalaga. D'entrée de jeu, les Montois parviennent à investir le camp adverse avec le vent dans le dos. Victime d'un plaquage haut de Bonnaire, le jeune Claverie se fait justice en ouvrant le score (3-0, 13e). Les visiteurs réagissent en enchaînant les temps de jeu, et égalisent logiquement grâce à une pénalité de 50 mètres de Radosavljevic (3-3, 31e). Avant la pause, un hors-jeu de Testat prive les Montois d'un essai tout fait (39e) et les deux équipes rentent aux vestiaires dos à dos.

Dominateurs au début du second acte, les Auvergnats concrétisent grâce à un drop de Skrela (3-6, 48e). Avec l'appui du vent, on voit mal comment l'ogre clermontois pourrait être rejoint, mais c'est sans compter sur la hargne des Landais. A l'heure de jeu, Chedal-Bornu est stoppé irrégulièrement à seulement deux mètres de la ligne après une attaque fulgurante. Peu en réussite au pied, Claverie parvient à égaliser (6-6, 62e). Le score est figé jusqu'à la pénalité de la gagne de James, à sept minutes du terme (6-9). Un essai tardif de Nalaga (6-14, 78e) prive même les locaux du point de bonus défensif.

Mont-de-Marsan reste dernier du Top 14 avec aucun point au compteur, tandis que Clermont est le nouveau dauphin de Toulon. Les Landais tenteront de se racheter contre Agen lors de la 6e journée, samedi prochain. De leur côté, les Auvergnats accueilleront l'autre promu, Grenoble.

Prochains matches : Clermont - Grenoble ; Mont-de-Marsan - Agen

AGEN-GRENOBLE : 32-26
Consulter aussi : La feuille de match

Agen, c'est fait !

Au terme d'un match à suspense de grande qualité livré par les deux formations, Agen s'impose ce samedi face à Grenoble, au stade Armandie, et signe enfin son premier succès de la saison à l'occasion de la 5e journée du Top 14 (32-26).
Les deux équipes ne prennent pas le temps de se livrer à un quelconque round d'observation et se lancent tout de suite dans un superbe chassé-croisé, d'abord initié au pied par les deux buteurs Barnard et Stewart, avant que Vaka n'inscrive le premier essai de la soirée sur un exploit personnel (13-6, 27e). Les Grenoblois réagissent sur l'engagement en aplatissant par l'intermédiaire de Coetzee (13-13, 30e), mais c'était sans compter sur la forme olympique de Vaka, lequel signe un doublé dans la foulée (35e): plus dix pour les locaux à la mi-temps (23-13).

La course-poursuite ne faiblit pas au retour des vestiaires, tandis que Grenoble inflige à son tour un 10-0 aux Agenais grâce à l'essai d'un Vanderglas tout juste entré en jeu (50e) et une pénalité de Courrent. C'est cependant insuffisant pour espérer davantage, face à un Barnard en état de grâce dans le money time, lui qui inscrit deux pénalités de plus, rehaussé d'un drop salvateur. Le dernier mot reviendra à Courrent pour la pénalité du bonus défensif naturellement mérité. Au classement, Agen en profite pour se sortir de la zone de relégation (12e). Grenoble lui, demeure dans le Top 6, dont il ferme la marche.

Prochains matches : Mont-de-Marsan - Agen ; Clermont - Grenoble

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Ça n’a pas de prix"

    "Du stade de France à l’accueil que Toulon nous a réservés, on n’est pas vraiment descendu de notre nuage."

  • "Bâtir des fondations solides"

    "Même si le rugby est ma passion, la coupure aura été courte."

  • "Les premiers déçus"

    On avait déjà vécu ça l’an dernier, en Nouvelle-Zélande. Perdre trois matches d’affilée, ça n’a rien d’évident à...