Publié par Fabien Le Floch le 2 décembre 2017 à 16h43

La Rochelle retrouve les sommets

Top 14

Levani Bothia et La Rochelle ont pris le dessus sur Montpellier.

La Rochelle retrouve les sommets

La Rochelle a battu Montpellier (26-14), ce samedi lors de la 12e journée de Top 14. Un succès qui permet au Stade Rochelais de dépasser le MHR et de prendre la tête du championnat de France.

C’est une place que La Rochelle avait souvent occupée la saison dernière, sans que cela ne permette aux Maritimes de s’emparer du bouclier de Brennus à la fin de la saison. Patrice Collazo le sait bien, et peut-être mieux que quiconque, que la première place qu’occupe désormais La Rochelle après sa victoire face à Montpellier (26-14), ce samedi lors de la 12e journée de Top 14 ne veut rien dire à ce stade de la saison.

Pierre Aguillon, le trois-quarts centre du Stade Rochelais, en était bien conscient au micro de Canal+, à l'issue de la rencontre: "La victoire est bien pour le moral des troupes. Après, la première place, on l’avait l’année dernière, et au final elle n’avait pas servi à grand-chose. Si Montpellier la veut, on la lui laisse et on prend le titre en fin de saison. Il ne faut pas s’enflammer." Mais force est de constater que malgré un début de saison poussif, les Maritimes sont de retour sur la plus haute marche du podium, à la moitié de la saison.

L'exploit de James

Les Rochelais ne se sont vraiment pas privés de s’en emparer, dans leur antre de Marcel-Deflandre, ce samedi face à cette équipe de Montpellier remaniée en prévision de la Coupe d’Europe et d’un déplacement décisif à Glasgow la semaine prochaine. Sans être brillants, les joueurs de Collazo se sont appuyés sur une défense solide, sur une mêlée puissante et ont pris les devants dans ce match grâce à un essai en contre de Paul Jordaan, en profitant d’une erreur au pied de Ngandebe (13-3, 16e).

Les Montpelliérains réagissent bien en début de deuxième période, inscrivant un essai par le talonneur Ruffenach après une pénaltouche bien effectuée (19-11, 56e) avant de revenir à cinq points après une pénalité inscrite par Paillaugue (69e). Les Rochelais, pas forcément sereins, vont s’en sortir grâce à un exploit de l’inusable Brock James, auteur d’un exploit individuel (quatre défenseurs éliminés), pour inscrire le dernier essai de la rencontre (79e) et replacer La Rochelle au sommet du rugby français.

Réagissez