Publié par Sylvain Labbé le 5 août 2012 à 21h44

Le Stade Français croque les Pumas

Top 14

La recrue fidjienne Waisea Vuidravuwalu s'échappe, ballon en mains, et les Argentins Vergallo ou Albacete sont débordés. (Reuters)

Le Stade Français croque les Pumas

L’air de la pampa a visiblement du bon sur le rendement d’une équipe du Stade Français qui, après deux lourds revers en préparation à Bayonne et Toulon, a ouvert sa tournée en Argentine par un succès de prestige (25-21) sur des Pumas quasiment au grand complet avant leur entrée dans le Four Nations.

Heureux les joueurs du Stade Français qui, s'ils ont fait un long voyage pour rejoindre l'Argentine, théâtre d'une tournée de deux semaines, n'ont pas raté le premier de leurs deux rendez-vous avec des Pumas en pleine préparation du Four Nations, dont le coup d'envoi sera donné le 18 août prochain. Face à pas moins de treize joueurs présents à la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, Sergio Parisse et ses partenaires, qui restaient sur deux revers en deux matches préparation face à Bayonne (38-18) et Toulon (40-12), ont su signer une probante victoire (25-21) malgré l'hostilité des 25 000 spectateurs du Velez Sarsfield de Buenos-Aires. "C'est une victoire incroyable !, s'enthousiasme le capitaine parisien. Nous savions que ces deux matchs seraient très difficiles, comme deux finales. Je ne crois pas que nous ayons vu un très grand match de rugby ce soir car il n'y avait pas énormément de rythme, mais le plus important est que nous commencions bien notre tournée".

Avec Felipe Contepomi dans ses rangs, le club de la capitale a inscrit un essai, par Laurent Sempéré en seconde période, contre deux aux Pumas, oeuvres de Horacio Agulla et Juan Imhoff, l'ailier du Racing-Métro 92. Les Parisiens faisaient finalement la différence grâce à la botte de Julien Dupuy, auteur de 12 points, secondé en fin de match par la recrue Jérémy Sinzelle, qui signe deux coups de pied décisifs en toute fin de rencontre. Un succès de prestige que Pascal Papé et ses coéquipiers tenteront de rééditer dès vendredi, à Santa Fe, face à des Pumas forcément revanchards.   

Compositions des équipes

Composition de l'équipe d'Argentine : 1- Rodrigo Roncero, 2- Agustín Creevy, 3- Juan Figallo; 4- Manuel Carizza, 5- Patricio Albacete; 6- Julio Farías Cabello, 7- Tomás Leonardi, 8- Juan Martín Fernández Lobbe (c); 9- Nicolás Vergallo, 10- Juan Martín Hernández; 11- Horacio Agulla, 12- Santiago Fernández, 13- Marcelo Bosch, 14- Gonzalo Camacho; 15- Lucas González Amorosino.

Composition du Stade Français Paris : 1- Romain Frou, 2- Laurent Sempere, 3- David Attoub; 4- Anton Van Zyl, 5- Pascal Pape (c); 6- Olivier Missoup, 7- Scott Lavalla, 8- David Lyons; 9- Julien Dupuy, 10- Jules Plisson; 11- Julien Arias, 12- Morgan Turinui, 13- Geoffroy Doumeyrou, 14- Waiesea Vuidravawalu; 15- Jerome Porical.

Déroulé du match

Première mi-temps : 3’, pénalité de Juan Martín Hernández (LP); 11’, pénalité de Julien Dupuy (SFP); 15’, pénalité de Julien Dupuy (SFP); 24’, pénalité de Juan Martín Hernández (LP); 26’, pénalité de Julien Dupuy (SFP); 29’, pénalité de Julien Dupuy (SFP); 32’, pénalité de Juan Martín Hernández (LP); 37’, essai de Horacio Agulla, transformé par Juan Martín Hernández (LP).
Score à la mi-temps : Les Pumas 16 – Stade Français Paris 12.

Seconde mi-temps : 8’, essai de Juan Imhoff (LP); 26’, essai de Laurent Sampere, transformé par Jérôme Fillol (SFP); 34’, pénalité de Jérôme Fillol (SFP); 38’, pénalité de Jérôme Fillol (SFP)

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Encore tout gagner"

    "Bénéficier d’une véritable intersaison, comme ça a été mon cas cet été pour la première fois depuis plusieurs...

  • "Plutôt positif"

    Des nouvelles de Fulgences Ouedraogo, après trois journées de Top 14. 

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...