Publié par Yann Donat-Magnin le 15 avril 2017 à 23h19

Le leader rochelais est tombé ! 

Top 14

Le leader rochelais est tombé ! 

Le LOU met fin à la belle série de dix victoires consécutives de La Rochelle. Le leader est tombé en championnat pour la première fois depuis près de six mois (29-25), emporté en fin de rencontre par des Lyonnais qui peuvent encore rêver d'une place en phase finale.

Le leader n’est plus invincible ! La Rochelle n’avait plus perdu depuis le 19 novembre 2016 en Top 14, une défaite à l’époque à Bordeaux sans marquer le moindre point (26-0). Ces six mois sans perdre ont pris fin samedi au Matmut Stadium de Lyon contre un LOU décisif en fin de match sur deux actions identiques, conclues par le troisième ligne argentin Facundo Isa (72e, 75e). "On avait bien entamé la partie, le LOU nous a croqués sur la fin avec des ballons portés qui nous ont fait vraiment mal, félicitations à eux" affirmait Kevin Gourdon, auteur de l'essai du bonus défensif en fin de match (79e), sur Canal +. 

Si le début de seconde période a été prolifique en imprécisions techniques et en fautes de main, le premier acte a régalé le public lyonnais qui a assisté notamment à une première demi-heure très rythmée. Servi par Julien Puricelli, énorme tout le match sur ses percussions, Carl Fearns concrétisait l’excellent début de match des avants lyonnais avec un essai tout en puissance (5-0, 7e). Le leader se mettait dans le match après avoir été surpris et faisait valoir son statut grâce à Damien Lagrange et Vincent Pelo (5-12, 15e).

Le LOU y croit encore

Mais dans cette première mi-temps décidément folle, le LOU repassait devant grâce à Toby Arnold puis Baptiste Couilloud pour le troisième essai de son équipe, le premier transformé par un Lionel Beauxis pas très heureux dans ses tentatives au pied ce soir (2/6). Si Benjamin Noble redonnait un point d’avance aux Maritimes peu après son entrée à l’ouverture à la place de Zack Holmes (17-18, 54e), c’était bien le LOU qui ne lâchait rien jusqu’au bout jusqu'à être récompensé en fin de match avec le doublé de Facundo Isa.

Sans cet essai dans les derniers instants de Kevin Gourdon, les hommes de Pierre Mignoni auraient même pris le bonus offensif mais l’important est là, la victoire est là, une victoire qui permet d’intégrer provisoirement le Top 6 et de se mêler à cette lutte pour les barrages qui ne manquent pas de candidats. "On ne va pas se prendre pour autre chose", tempérait Puricelli après le match. "On perd le bonus, on aurait dû maintenir le score mais on va se satisfaire de la victoire, c’était l’important."

Si La Rochelle était arrivée avec un groupe remanié, le LOU a quand même accroché une victoire référence qu'il faudra confirmer dans deux semaines avec la réception de Clermont, le dauphin des Maritimes, et peut-être s'ouvrir un peu plus la porte des phases finales.

Réagissez