Publié par Sylvain Labbé le 11 août 2012 à 17h00

Mignoni: "Un deal avec les joueurs"

Top 14

Mignoni et le staff toulonnais ont sensibilisé l'effectif toulonnais à l'échec subi en finale du dernier Top 14. (Maxppp)

Mignoni: "Un deal avec les joueurs"

Le pari d’une longue intersaison, offrant six semaines de repos aux joueurs, et d’une préparation ramassée sur un mois semble avoir porté ses fruits à Toulon, où un effectif toujours aussi riche, mais resserré, a déjà fait forte impression à travers trois larges victoires lors de ses trois matches de préparation.  

Pierre, trois matches de préparation et trois victoires probantes : malgré six semaines inhabituelles de repos, vos joueurs répondent présent ?
On avait passé un deal avec Bernard (Laporte) qui imposait aux joueurs de respecter un programme individualisé en vacances, pour ceux dont c’était le cas, ou au stade, pour ceux présents dans la région. L’ensemble du groupe s’est montré sérieux de ce point de vue-là. On n’a pas eu de mauvaise surprise, c’est une satisfaction. On a de toute façon été contraint d’accélérer la préparation. Mais l’ossature du groupe reste toujours la même, donc on ne repart pas de zéro ; on a aussi fait commencer à travailler les nouveaux venus avec quinze jours d’avance sur les finalistes. Le maître-mot, c’était de gagner du temps au maximum. Le championnat vient assez vite.
Un mois de préparation: ça réclame malgré tout d’aller à l’essentiel ?
Forcément, on a eu peu de temps, donc aller à l’essentiel tant au niveau de la préparation physique que du rugby. On a pris cette option-là pour permettre aux joueurs de bien récupérer après cette année de Coupe du monde, à laquelle certains ont participé, d’autres ont joué et la Coupe d’Europe et le championnat. On a été loin dans chacune de ces compétitions. Il a fallu en tenir compte et aujourd’hui, on dispose d’un effectif peut-être plus réduit que la saison dernière, mais qui d’un point de vue qualitatif, plus resserré, s’avère très intéressant.

"On a essayé de sensibiliser sur l’échec"

Ce resserrement de l’effectif lors de cette intersaison permet de travailler plus vite ?
On a resserré le nombre de contrats pro, c’est vrai. Mais on a recruté en qualité pour tripler les postes. Mais avec toujours cet apport de jeunes qui sont très proches d’intégrer l’effectif. On avait parfois la saison dernière des joueurs en manque de temps de jeu et c’était difficile de les garder concentrés tout au long de la saison. D’où la volonté de créer une homogénéité dans le niveau de ce groupe pour permettre un réel turn-over, donner la chance à tout le monde et faire naître une grosse concurrence au sein du groupe.  
Perdre deux finales comme ça a été le cas du RCT la saison dernière, c’est quelque chose que l’on efface dès la reprise ou qui continue de trotter dans les têtes ?
Les joueurs ont repris beaucoup d’appétit. On est bien sûr revenus sur cette finale perdue pour mettre le doigt sur le pourquoi de cette défaite. On s’est dit les choses entre nous. On a essayé de sensibiliser sur l’échec, mais avec beaucoup d’énergie pour vite repartir de l’avant. Parce que les joueurs démontrent une belle fraîcheur mentale et physique. L’échec n’est pas une fin en soi. On va vite rebondir, je l’espère. En tout cas, ça se voit, il y a beaucoup de fraîcheur.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Surtout ne pas se disperser"

    "C’est une passe difficile pour Montpellier avec ces quatre défaites consécutives, toutes compétitions...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...