Publié par la rédaction le 22 septembre 2012 à 20h59

Mont-de-Marsan toujours fanny

Top 14

Les Montois n'ont toujours pas trouvé le chemin de la victoire en Top 14 et établissent un triste record.

Mont-de-Marsan toujours fanny

Six matches et toujours pas la moindre victoire pour le Stade Montois, battu samedi à domicile par Agen (16-28) et toujours bon dernier du classement. A l'autre bout du tableau, Clermont conserve son statut de dauphin du leader toulonnais grâce à sa victoire bonifiée contre Grenoble (44-20). Montpellier équilibre ses comptes en s'imposant à Bordeaux-Bègles (23-15).

MONT-DE-MARSAN-AGEN : 16-28
Consulter aussi : Le film du match

Agen respire
Dans un match tendu entre deux équipes en quête urgente de points, le SU Agen a su s'imposer sur la pelouse de Guy-Boniface (28-16) face à Mont-de-Marsan toujours privé du moindre point. Il y avait de la tension ce samedi dans les Landes et elle a logiquement influé sur un début de match brouillon. Tour à tour, les deux équipes se mettent régulièrement à la faute dans un duel de packs au milieu du terrain et où les temps de jeu sur l'aile se comptent sur les doigts d'une seule main. Refoulé dans son camp, jouant face au vent, le promu montois est trop souvent pénalisé. Pour le bonheur de Barnard qui enquille les points au pied, 21 avant la pause. Mont-de-Marsan parvient pourtant à profiter d'une rare éclaircie pour inscrire un superbe essai, Chedal terminant une superbe action collective initiée des propres 22 mètres montois (19e). A la pause, c'est pourtant bien Agen qui mène 21-13. La deuxième période ne permet pas au Stade Montois d'espérer revenir. Vaillants, les Landais butent sur la solide défense agenaise, même réduite à 14 suite au carton jaune de Giraud pris dès la reprise (42e). Pire, Edmond-Samuel profite d'un bon travail de Giraud et Pelesasa pour aplatir et rassurer les Lot-et-Garonnais (60e). Agen gère dans le sillage de ses centres dont un très bon Fonua et tient un précieux succès. Mont-de-Marsan bat un triste record. Après six journées, les Landais n'ont toujours pas pris le moindre point....

CLERMONT-GRENOBLE : 44-20
Consulter aussi : Le film du match

La rage au point
Dans cette rencontre de la sixième journée de top 14, Clermont n'a eu aucun mal à s'imposer face à Grenoble. En revanche, il a eu toutes les peines du monde à bonifier sa victoire. L'ASM y parvient tout de même et l?emporte 44 à 20. Clermont était dans l?obligation de gagner. D'une part parce que Toulouse et Toulon l'avait fait auparavant face à Castres et Bayonne avec le bonus mais aussi pour chasser ses doutes. Malgré un bilan de quatre victoires et une défaite, les courtes victoires face au Racing et Mont-de-Marsan ont dévoilé quelques failles dans le collectif auvergnat. Grenoble, sixième, jouait là un match bonus à la vue de son bon début de saison. Clermont voulait donc jouer et cela s'est vu. Avec cinq essais marqués par Rougerie (34e), Chouly (40e), Nalaga (44e) et Fofana à deux reprises (63e, 75e), Clermont s?impose facilement. Mais qu'il fut compliqué de bonifier ce succès. Grenoble qui n'avait rien à perdre voulait en revanche faire perdre ce point de bonus à son adversaire. Gengenbacher (52e) dans un premier temps et Buckle (71e) dans un deuxième ont donné des sueurs froides aux Jaunards. Mais grâce à un Parra omniprésent et à un Fofana réaliste en fin de match, l'ASM reprend sa deuxième place, à quatre points de Toulon. Grenoble, venu sans de nombreux cadres, peut sereinement préparer ses prochaines échéances et peut s'appuyer sur un banc qui vient de montrer sa qualité.

BORDEAUX-BEGLES-MONTPELLIER : 15-23
Consulter aussi : Le film du match

Belle opération pour Montpellier
L'histoire se répète. Après sa victoire sur les terres bordelaises la saison passée, Montpellier revient s'imposer à André-Moga mais cette fois avec le bonus offensif. Grosse désillusion pour Bordeaux-Bègles qui ne parvient pas à sortir du bas du classement. Montpellier annonce ses intentions dès le début de la rencontre. A la 13e, Van Vuuren inscrit le premier essai qui sera transformé par Escande. Les Bordelais commettent des erreurs qui ne leur permettent pas de concrétiser leurs actions. Les locaux peuvent néanmoins compter sur leur buteur, Lopez, qui inscrit trois points à la 15e. Un nouvel essai des Héraultais, aplati par Ouedraogo (23e), vient porter le score à 3-12. La fin de la première période est rythmée par les initiatives des Aquitains qui inscrivent deux nouvelles pénalités (33e et 35e). Les équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 9-12. L'UBB remet la main sur le ballon au retour de la mi-temps. Les efforts des Bordelais sont récompensés par trois nouveaux points de Lopez, qui égalise au score (12-12 à 53e). Deux minutes après, les visiteurs reprennent la marque (12-15). Toujours bien en place dans le jeu, Bordeaux subit un véritable coup de massue avec l'essai de Thiéry (60e) qui ne sera pas transformé. Saubusse, entrée en jeu après la sortie d'Adams, maintien l'espoir avec trois points à dix minutes de la fin (15-20). Il est imité par le jeune demi de mêlée, Escande à la 72e. Saubusse manquera les perches dans une ultime tentative qui aurait permis à Bordeaux de décrocher, au moins, un point de bonus. Le score en reste à 15-23. Montpellier repart avec cinq points et la satisfaction d'avoir fait oublier sa défaite à domicile face à Toulon la semaine dernière. Bordeaux va devoir s'accrocher avant de se déplacer à Agen et de recevoir Toulouse. Montpellier, de son côté, recevra Castres.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Surtout ne pas se disperser"

    "C’est une passe difficile pour Montpellier avec ces quatre défaites consécutives, toutes compétitions...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...