Publié par La rédaction le 29 septembre 2012 à 22h00

Montpellier renverse Castres

Top 14

François Trinh-Duc et Montpellier ont souffert pour s'imposer contre Castres.

Montpellier renverse Castres

Castres a encore joué un mauvais tour à Montpellier. Menés pendant près de 60 minutes, les Héraultais ont retourné une situation bien mal embarquée pour gagner face à leur bête noire (19-12), samedi lors de la 7e journée de Top 14. Escande (20e) et Hape (64e) ont marqué les deux essais de la formation entrainée par Fabien Galthié qui remonte à la 7e place. C'est une place de mieux que Grenoble qui s'est imposé contre le Racing-Métro 92 (27-13) et réalise un début de saison prometteur.

MONTPELLIER-CASTRES : 19-12
 Consulter aussi : La feuille de match

Montpellier s'en sort bien

Face à Castres qui les avaient éliminés en barrages la saison dernière, les Montpelliérains avaient une revanche à prendre lors de cette septième journée de top 14. Un match, disputé sous une pluie battante, qui sourit finalement aux Héraultais. Victoire 19 à 12 contre Castres qui menait pourtant à vingt minutes de la fin. On le sait, le MHR aime jouer à la main. Mais dans de telles conditions, ce style de jeu n'est pas le plus adapté. Montpellier s'offre pourtant de belles occasions en première période mais un en-avant de Trinh-Duc (18e), un mauvais choix de Bérard (31e) et un essai justement refusé à Gorgodze (34e) ont laissé les Castrais dans le match. Eux qui n'ont pas vu le jour en première période peuvent compter sur un excellent Kockott qui convertit ses deux pénalités. Il offre un avantage immérité pour Castres à la pause. On se dit alors que Montpellier a peut-être laissé passer sa chance. De fait, mis en confiance par de nombreuses fautes adverses, le CO joue simplement et donc efficacement. Deux nouvelles pénalités de Kockott lui offre un avantage de neuf points à vingt minutes de la fin.

Mais bien conscients de donner la victoire, le MHR va alors changer de philosophie et de meneur. L'entrée de Paillaugue va rationaliser les offensives héraultaises jusqu'à la 64e minute, le tournant du match. Trinh-Duc tape à suivre dans l'en-but, Nagusa semble commettre un petit en-avant dont profite ensuite Hape qui aplatit. L'arbitrage vidéo accorde cet essai. Montpellier à la faveur d'une pénalité antérieure et de la transformation de Paillaugue prend alors la tête au tableau d'affichage (13-12, 65e). Les hommes de Fabien Galthié sentent alors que la messe est dite et continuent d'accélérer. Paillaugue, en homme providentiel, inscrit deux nouvelles pénalités qui scellent le score. 19 à 12 pour Montpellier qui n'était pas loin de laisser la victoire à l'adversaire. Castres se contente de ce bonus défensif et attendra encore pour obtenir sa première victoire à l'extérieur de la saison.

Prochains matches : Racing-Métro 92 - Montpellier, Castres - Clermont

GRENOBLE-RACING-METRO 92 : 27-13
Consulter aussi : La feuille de match

Grenoble étouffe le Racing

Grenoble domine largement le Racing-Métro (27-13) mais laisse échapper le point du bonus offensif à cause d'un sursaut d'orgueil des Franciliens, après la sirène, conclu par un essai de Bergamasco (80e). Avec cette victoire, les Isérois (6e) dépassent au classement leurs adversaires du soir, à égalité de points mais avec une meilleure différence. La victoire grenobloise s'est construite en première période avec deux essais. Dominateurs dans tous les secteurs, les Isérois étouffent des Parisiens apathiques et réduits un temps à quatorze avec l'expulsion temporaire de Bianchin (4e). Hunt plante la première banderille sur un retour intérieur plein axe (7-0, 25e) et Pelissié l'imite peu après en aplatissant le ballon dans l'en-but parisien après une percée de Stewart (14-3, 29e).

En deuxième période, Grenoble gère face à un Racing-Métro un peu plus entreprenant. Le deuxième carton jaune parisien pour Lo Cicero (68e) profite au FCG. Vanderglas marque l'essai qui permet aux Grenoblois de croire au bonus offensif (27-6, 75e). Cet espoir dure un peu plus de cinq minutes, le temps pour des Franciliens très accrocheurs de frapper par leur ailier italien.

Prochains matches : Grenoble - Perpignan, Racing-Métro 92 - Montpellier

AGEN-BORDEAUX-BEGLES : 19-15
Consulter aussi : La feuille de match

Agen au forceps

Dans cette rencontre entre mal classés comptant pour la 7e journée du Top 14, Agen a eu le dernier mot face à Bordeaux-Bègles (19-15) pour signer sa troisième victoire de rang en championnat. De son côté, le club bordelais doit se contenter du point de bonus défensif. En début de partie, le match est indécis et les deux équipes s'en remettent alors au réalisme de leur buteur respectif, Barnard côté agenais et Lopez pour Bordeaux. Mais à 6 partout, Robinson parvient à s'infiltrer plein axe pour aplatir et permettre aux Lot-et-Garonnais de creuser l'écart (11-6, 19e). En supériorité numérique après le carton jaune de Chalmers (26e), les locaux ne parviennent pourtant pas à faire totalement la différence, si bien que ces derniers n'ont qu'un point d'avance à la pause (16-15).

Au retour des vestiaires, Lopez a même l'opportunité de donner l'avantage à son équipe, mais le demi d'ouverture bordelais manque sa pénalité (49e). En face, Barnard permet aux Agenais de prendre quatre longueurs d'avance à moins de vingt minutes du terme. Tendue jusqu'au bout, cette partie se termine même par une bagarre générale qui oblige M. Rebollal a donné un carton rouge de chaque côté, Lozada pour Agen et Treloar pour Bordeaux. Les joueurs de Mathieu Blin parviennent finalement à garder leur court avantage jusqu'au bout (19-15).

Prochains matches : Bayonne - Agen, Bordeaux-Bègles - Toulouse

PERPIGNAN-MONT-DE-MARSAN : 15-6
Consulter aussi : La feuille de match

Service minimum pour l'Usap

Sans génie, Perpignan l'a emporté à domicile aux dépens du promu Mont-de-Marsan (15-6), dans une rencontre comptant pour la 7e journée de Top 14. Les Montois restent bloqués à zéro point. Pas aidé par la pluie qui s?abat fortement sur la Catalogne, Perpignan peine à mettre du rythme en début de match face à un promu montois bien organisé et déterminé. Maladroite dans ses lancers de jeu et incapable d?inscrire le moindre essai, l'Usap s'en remet au pied de Hook pour prendre les points sur deux pénalités (6-0, 28e). Pas de quoi impressionner une formation de Mont-de-Marsan sans complexe. Alors qu?il subit la pression adverse, le Stade Montois revient dans la partie à la faveur d?un bon travail des avants concrétisé par deux pénalités de Claverie (6-6 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, la formation de Marc Delpoux peine autant dans le jeu mais se voit aidée par l'indiscipline des Montois, Caudullo (60e) et Giudicelli (65e) étant chacun sanctionné d'un carton jaune. En supériorité numérique, les locaux accentuent leur pression mais échouent toujours au moment de franchir la ligne. C'est finalement Hook qui mènera les siens au succès en passant chacune de ses tentatives au pied (61e, 70e, 76e). Inoffensif au cours du second acte, Mont-de-Marsan n'inscrit pas le moindre point et repart de Catalogne sans le point du bonus défensif, la faute à l'ultime pénalité passée par Hook. Alors qu?ils espéraient engranger de la confiance après un début de saison délicat, les Catalans ne retiennent que la victoire dans une rencontre poussive. Quant aux Montois, le moral est au plus bas, eux qui étaient proches de décrocher enfin un point.

Prochains matches : Grenoble - Perpignan, Mont-de-Marsan - Stade Français

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Encore tout gagner"

    "Bénéficier d’une véritable intersaison, comme ça a été mon cas cet été pour la première fois depuis plusieurs...

  • "Plutôt positif"

    Des nouvelles de Fulgences Ouedraogo, après trois journées de Top 14. 

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...