Publié par Sylvain Labbe le 24 octobre 2012 à 17h20

Quand Yachvili s'annonce...

Top 14

Yachvili prêt à troquer la tenue civile (comme ici au coté de Bixente Lizarazu lors du jubilé Serge Betsen) pour les crampons et le maillot.

Quand Yachvili s'annonce...

Ecarté des terrains depuis le mois d'août dernier en raison d'une hernie discale, qui l'a contraint à l'opération, Dimitri Yachvili annonce son retour. Dans un entretien accordé au site du BO, le demi de mêlée international indique qu'il pourrait rechausser les crampons dans le courant du mois de novembre. 

Le Biarritz Olympique peut bien avoir mis fin le week-end dernier à une série de cinq défaites de rangs en signant un succès bonifiée (38-17) sur la modeste équipe italienne des Zebre, qui relance les Basques en Coupe d'Europe, les absences des deux chefs de file de l'effectif biarrot que sont Imanol Harinordoquy et Dimitri Yachvili continuent de peser sur le rendement du BO.

Cela me permet de me ressourcer, de me régénérer mentalement et physiquement pour revenir à 100%.

Dimitri Yachvili (demi de mêlée international du Biarritz Olympique)

Dans un entretien accordé au site du club, Yachvili, forfait pour les test-matches du XV de France cet automne, donne ce mercredi des nouvelles de nature à redonner le sourire à ses supporters en annonçant un retour sur les terrains "courantnovembre", lâche-t-il, sans donner de précision sur une éventuelle date de reprise. "Je ne suis pas encore à 100% de mes moyens, souligne-t-il, "mais ça revient bien. J'ai de bonnes sensations. J'ai retrouvé les terrains, et repris la course. Je reprends petit à petit, mais plutôt de manière positive."

L'occasion pour le demi de mêlée international de revenir sur sa décision qui l'a conduit après trente minutes jouées en ouverture du Top 14 face à Mont-de-Marsan à se résoudre à une opération destinée à le soulager de cette hernie discale diagnostiquée fin août : "Les blessures ne viennent jamais au bon moment, mais je n'étais pas à 100%.J'avais trop mal au dos, et il a fallu prendre la décision de se faire opérer." Un choix lourd de conséquences pour le joueur, ses ambitions en club comme en équipe de France, mais dont "Le Yach" espère tirer profit à long terme : "Cela me permet de me ressourcer, de me régénérer mentalement et physiquement pour revenir à 100%". Le public d'Aguiléra n'attend que ça.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "L'effectif pour encaisser"

    "Cette blessure, c’est dur, surtout pour François (Trinh-Duc). Il était en pleine forme en ce moment, il...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...