Publié par Sylvain Labbé le 20 septembre 2012 à 17h57

Barkley: "Le Racing, un choix de vie"

Top 14

Barkley a déjà foulé les pelouses françaises (comme ici au Vélodrome de Marseille) : c'était lors du Monial 2007 avec le XV de la Rose. (Reuters)

Barkley: "Le Racing, un choix de vie"

Le Racing-métro 92 tient son joker médical à l’ouverture : à 30 ans, l’international anglais Olly Barkley s’offre sa première aventure à l’étranger. Le futur ex-joueur de Bath rejoindra son nouveau club après le 29 septembre et pourrait dans la foulée de sa pige s’engager en tant que joueur supplémentaire.  

Le nom de l'international anglais circulait avec insistance ces derniers jours du côté du Plessis-Robinson, cadre du nouveau centre d'entraînement du Racing-Métro 92 : Olly Barkley (30 ans, 23 sélections) sera le joker médical du club francilien, confronté à une hécatombe au poste d'ouvreur avec les blessures et les longues indisponibilités de Jonathan Wisniewski et de Benjamin Dambielle. Dès mercredi soir, le président Jacky Lorenzetti et son homologue de Bath, où évolue Barkley depuis 3 saisons, avaient trouvé un accord financier, qui permet à la formation du milliardaire Bruce Craig d'alléger une masse salariale trop importante au regard du plafond salarial qu’impose le règlement de la Premiership outre Manche. Ne restait plus qu’à obtenir l'accord du joueur.

C’est chose faite depuis ce jeudi avec l’annonce officielle sur le site du club anglais du départ de l’ouvreur international (1,78m, 83kg). Barkley ne rejoindra toutefois ses nouveaux coéquipiers qu'après avoir disputé deux dernières rencontres, soit environ vers le 30 septembre. S'exprimant sur le site de la formation anglaise, l'intéressé semble déjà parti lorsqu'il souligne : "Bath Rugby est dans mon coeur pour toujours", et déclare : "Je serai toujours un 'Bath Boy', dit-il. Pour moi, il s'agissait simplement d'une opportunité de vie que je ne pouvais pas ignorer."  Barkley pourrait, dit-on, après le rétablissement des deux blessés et s'il convainc ses nouveaux dirigeants lors de la pige qui se profile, bénéficiait d'un contrat de joueur supplémentaire.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Plutôt positif"

    Des nouvelles de Fulgences Ouedraogo, après trois journées de Top 14. 

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...