Publié par Benoit Conta le 30 août 2012 à 16h15

Contepomi: "Profiter au maximum"

Top 14

Felipe Contepomi renoue avec le Top 14, face à Grenoble. (Maxppp)

Contepomi: "Profiter au maximum"

Titulaire pour la première fois face à Grenoble, lors de la troisième journée du Top 14, Felipe Contepomi lance sa saison. Présent avec les jeunes Pumas cet été, l’ouvreur regarde d’un œil forcément intéressé les performances des Pumas dans le Four Nations. Toutefois, l’Argentin veut d’abord se concentrer sur le Stade Français, et tout faire pour réaliser un bon début d’exercice.

Felipe, avez-vous toujours une boule au ventre à l’heure d’aborder ce premier match de la saison ?
Oui, et peut-être même plus qu’avant. Quand on arrive à 35 ans, tu ne sais jamais quand sera ta dernière saison. C’est pour ça qu’il faut profiter au maximum, car quand le rugby est fini, c’est pour toujours. J’ai vraiment l’envie d’être ici et de commencer cette saison.

Est-ce que ça a été difficile de regarder vos partenaires des tribunes lors des deux premières rencontres ?
Oui, c’est toujours difficile de ne pas être dans le groupe. Mais parfois, il faut savoir accepter son rôle dans l’équipe. Pour moi, on est 38-39 joueurs, et on ne peut pas tous jouer. Il faut s’entraîner et se préparer pour essayer d’être au top quand tu as l’opportunité de jouer. Vendredi, c’est une grosse opportunité pour moi. C’est mon premier match, et j’espère que je serais prêt et qu’on fera un bon match.

Vous allez jouer à l’extérieur, ce qui apparaît comme une difficulté pour le Stade Français depuis deux ans…
On n’est pas là pour prouver qu’on sait voyager, mais surtout pour bien commencer la saison. On sait que c’est un match très important pour Grenoble. C’est leur premier match à domicile pour leur retour dans l’élite. C’est un gros rendez-vous pour eux, et nous on doit bien avoir en tête qu’on va rencontrer une équipe qui va être appliquée, et qui a déjà gagné un match à l’extérieur cette saison.

"S'il y a besoin, j'irai au Four Nations"

Depuis le début de saison, le  staff a semble-t-il décidé qu’il n’y avait plus de titulaire indiscutable, est-ce une bonne chose ?
Ce n’est pas à moi de dire ça, mais nous, en tant que joueur, on se doit d’être toujours prêt. Quand tu es au sein d’une équipe, il faut toujours faire ce qui est bien pour le collectif. Si tu es en tribunes par exemple, il faut travailler plus fort pour revenir dans le XV. Quand on fait un sport collectif, c’est l’état d’esprit qu’il faut avoir, sinon tu peux aller jouer au golf ou au tennis. Là, c’est plus facile car tu es avec toi-même, et tu ne disputes avec personne.

Avez-vous suivi les deux premiers matches de l’Argentine, dans le Four Nations ?
Bien sûr ! Je jouais dans cette équipe il y a encore trois mois. Je crois qu’ils ont fait de très bons matches, que ce soit celui à l’extérieur face à l’Afrique du Sud, ou le match nul à Mendoza. C’était incroyable. Mais ce n’est que le début du championnat et on sait bien que les Pumas ne pourront pas gagner ce championnat, mais ils sont entrés dans le tournoi de la meilleure façon possible. J’espère qu’ils vont continuer comme ça. Il reste deux matches très très dur à l’extérieur. Après on reçoit l’Australie et la Nouvelle-Zélande. J’espère qu’il n’y aura pas de blessés et qu’on sera au niveau.

En cas de blessures, êtes-vous prêt à y retourner pour jouer ce Four Nations ?
Oui. Mais s’il n’y a pas de blessure, cette compétition est une belle opportunité pour des jeunes joueurs de prendre la place. Mais je suis bien physiquement, je suis toujours joueur professionnel. S’il y a besoin j’irai, mais ce n’est plus dans ma tête. Moi je veux juste bien commencer le championnat avec le Stade Français car c’est un long championnat, mais si tu commences bien, l’hiver sera plus facile.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Besoin de tout le monde"

    Face au Leinster, on n'avait que la victoire et la qualification en tête.

  • Un peu juste pour Castres

    Ma blessure à la cuisse retarde ma reprise. C’est dommage car c’est une blessure un peu bête, qui aurait pu être évitée.

  • Rester dans les six premiers

    La défaite face au Munster ne nous a pas fait du bien, c’est une certitude mais on a gagné contre Brive et c’est le...