Publié par Thomas Pisselet le 19 mai 2017 à 23h01

Toulon reste en vie !

Top 14

Toulon reste en vie !

Le premier barrage de Top 14 ente Toulon et Castres a tourné à l’avantage du RCT (26-22), vendredi soir à Mayol. Les Varois, qui ont inscrit deux essais par l’intermédiaire de Delboulbes (19e) et Halfpenny (64e), affronteront donc La Rochelle en demi-finales, vendredi prochain au stade Vélodrome.

Il y avait de la tension, de l’électricité, de la nervosité, vendredi soir à Mayol ! L’enjeu de ce premier barrage de Top 14, avec une place en demi-finales à la clé, les quelques antécédents entre Toulon et Castres, notamment lors des finales de 2013 et 2014, mais surtout le scénario de ce match ont vite fait monter la température sur la pelouse, où les accrochages ont parfois nui au spectacle. Et dans ce contexte bouillant, ce sont les joueurs de Richard Cockerill qui, à domicile, ont fait la différence (26-22) et décroché leur billet pour le dernier carré.

Étrangement, c’est au pire moment pour eux que les Toulonnais ont pris l’ascendant. Alors que le CO venait de faire le break sur un essai de pénalité (13-19, 55e) et qu’il allait évoluer quelques instants à quinze contre treize, suite aux cartons jaunes reçus par Liam Gill (48e) et Drew Mitchell (55e), les Varois se sont retroussé les manches. Une réaction d’orgueil qui, plutôt que de sombrer, leur a permis de relever la tête et renverser la vapeur grâce à Leigh Halfpenny, auteur d’une pénalité (16-19, 60e) et d’un essai transformé (23-19, 65e) en un éclair.

Un temps fort prolongé à moins de dix minutes de la sirène par l’impeccable arrière gallois, qui a de nouveau trouvé le chemin des perches (26-19, 72e). Les Castrais, qui eux aussi ont pu compter sur l’efficacité au pied d’un Benjamín Urdapilleta auteur de cinq pénalités (4e, 22e, 31e, 49e, 74e), se sont accrochés jusqu’au bout, se frottant sans cesse aux barbelés adverses, mais le rideau défensif du RCT était bel et bien baissé. La Rochelle, que les coéquipiers de François Trinh-Duc affronteront vendredi prochain à Marseille, n'aura vraiment pas la partie facile...

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS