Publié par Sylvain Labbe le 19 août 2017 à 18h45

Toulouse a déjà son talon d’Achille

Top 14

Julien Marchand, victime d'un coup à la main face aux Racingmen, risque de rater la reprise du Top 14.

Toulouse a déjà son talon d’Achille

Le coup d’envoi de la saison de Top 14 ne sera donné que le week-end prochain par les Toulousains, attendus samedi à Oyonnax (14h45). Mais déjà l’effectif stadiste, confronté aux blessures, affiche ses limites, notamment au talonnage. 

"On garde une note très positive de cette rencontre." Ugo Mola a apprécié la dernière sortie avant le coup d’envoi de la saison d’un Stade Toulousain, vainqueur du Racing 92 (19-14) vendredi, à Lannemezan. Une seconde victoire en deux matches après un premier succès face à Colomiers (33-28) pour parachever une préparation d’autant plus pleine et intense que les Haut-Garonnais, absents en phase finale du dernier Top 14 pour la première fois depuis 41 ans, ont pu reprendre très tôt le collier.

Mais sur le chemin du rachat espéré par tout un club, Mola, à l’heure de se projeter sur ce nouvel exercice, n’a déjà pas manqué de pointer, dans un entretien accordé au site Sport24.lefigaro, les limites imposées à son groupe: "Il nous manque deux ou trois joueurs pour être certains de pouvoir vivre la période des doublons sans trop trembler. Pour l’instant, l’économie du club et nos résultats sportifs ne nous permettent pas d’avoir ces joueurs-là." Et face aux Racingmen, la casse n’a pas manqué. "Le gros point noir de cette soirée reste nos deux blessures graves au poste de talonneur: Julien Marchand (coup à la main) et Peato Mauvaka (déchirure aux ischio-jambiers), a déploré le manager sur le site du club. Ces deux blessures vont nous handicaper pour le début de saison. Nous n’étions déjà pas trop nombreux à ce poste-là, c’est souvent l’enchaînement des problèmes. C’est évidemment plus râlant de perdre deux joueurs comme ça."

Deux talonneurs sur le flanc, qui risquent de faire défaut samedi prochain, à l’occasion du déplacement sur le terrain du promu Oyonnax pour l’ouverture du Top 14. Sans compter les incertitudes qui pèsent également sur Gillian Galan, autre victime d’un coup sur la cheville et qui pourrait souffrir d’une entorse, et Talela Gray, cantonné au banc suite à une alerte musculaire, rapporte La Dépêche. "Maintenant, le plus dur reste à faire à Oyonnax !", prévient Mola.    

Réagissez