Publié par Rémy Souza le 29 septembre 2012 à 22h38

Toulouse stoppe Toulon

Top 14

McAlister a brillé contre Toulon.

Toulouse stoppe Toulon

Le choc de la 7e journée de Top 14 a tourné à l'avantage du champion de France toulousain, qui a fait subir à Toulon sa première défaite de la saison (32-9), samedi au Stadium. Auteur d'un essai en plus d'être précis au pied, Luke McAlister a porté son équipe vers la victoire. Voilà les protégés de Guy Novès à trois petits points de leur victime du soir, co-leader avec Clermont.

"Quelle valeur accorder à ce début de saison ? Honnêtement, pas beaucoup. Parce qu'on a eu beaucoup de chance, il y a des matches qui ont tourné sur pas grand-chose. Sur une saison, il y a normalement un poids égal entre la chance et la malchance ; or, on a jusqu'ici beaucoup puisé dans notre part de chance, donc forcément, la balance va pencher à un moment." Le moment redouté par Mourad Boudjellal, le truculent président toulonnais, est arrivé ce samedi. Après six victoires en autant de matches disputés cette saison, le RCT a subi logiquement la loi de Toulouse, vainqueur sur sa pelouse d'une formation varoise trop empruntée face à la furia des doubles champions de France en titre.

L'histoire vécue par les Varois lors de la dernière finale du championnat de France, remportée 18-12 par les Stadistes, s'est donc répétée en Haute-Garonne. La faute à la puissance du pack local dans le premier acte et à la précision chirurgicale de Luke McAlister, grand protagoniste du succès des siens. L'ancien All Black, après avoir passé deux pénalités (12e, 16e), matérialise la domination toulousaine par un aller simple en terre promise, l'ouvreur néo-zélandais perforant plein axe la défense du RCT. Une percée marquée par le plaquage raté de son prédécesseur dans le costume de numéro 10 toulousain, Frédéric Michalak, et un raffut sur Geoffroy Messina avant d'aplatir entre les perches (13-0, 25e). Ajoutez à cela deux nouveaux coups de pied précis de "Luckey" et Toulouse rejoint les vestiaires avec une avance confortable (19-3), Michalak, malgré les sifflets, ayant réussi à trouver la cible après un hors-jeu toulousain (29e).

Boudjellal l'avait annoncé...

L'analyse concise de Mathieu Bastareaud, recueillie par Canal+ Sport au repos, ne laisse que peu de place au doute quant à la physionomie d'une rencontre écrasée par le club aux 19 Brennus: "On n'a pas le ballon, on fait des fautes bêtes. Il va falloir rectifier ça." Problème pour Toulon, le deuxième acte ressemble beaucoup au premier. Pour un plaquage haut sur Louis Picamoles, Gethin Jenkins laisse rapidement Toulon à quatorze pour dix minutes (47e). Toulouse n'en profite que partiellement avec une pénalité de McAlister, aidé par un poteau rentrant sur ce coup (57e). Si Michalak profite des rares fautes locales pour réduire l'écart (43e, 60e), la fin de match est encore et toujours favorable aux partenaires d'un virevoltant Gaël Fickou.

Si Gurthrö Steenkamp voit un essai refusé après intervention de l'arbitre vidéo (69e), McAlister passe une dernière pénalité après un hors-jeu de Jenkins (25-9, 71e) mais n'inscrira finalement pas l'intégralité des points de sa formation. Car en force, Yoann Maestri scelle la victoire toulousaine à quelques secondes du coup de sifflet final (32-9, 77e). "Toulouse, c'est un match qui se situe entre la sixième et la huitième journée du Top 14, voilà tout. Un match à l'issue duquel on ne sera certainement plus premiers parce que Clermont nous sera passé devant. Tout ça sera retombé et cela va nous donner un peu de temps et de calme pour travailler." Voilà le voeu d'un Boudjellal visionnaire exaucé.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Encore tout gagner"

    "Bénéficier d’une véritable intersaison, comme ça a été mon cas cet été pour la première fois depuis plusieurs...

  • "Bâtir des fondations solides"

    "Même si le rugby est ma passion, la coupure aura été courte."

  • "Tout le monde s’envoie"

    On a pu couper un mois depuis la tournée. Un mois de vacances, ça fait du bien.