Publié par Olivier Chauvet le 7 décembre 2017 à 13h49

Un mois de suspension pour Urios et Galthié

Top 14

C'était chaud entre Urios, l'ancien talonneur, et Galthié, l'ex-demi de mêlée.

Un mois de suspension pour Urios et Galthié

Leur accrochage, le 25 novembre dernier lors de Castres-Toulon (20--19), n'était pas passé inaperçu. Christophe Urios et Fabien Galthié seront privés de banc de touche pendant un mois.

La commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) a livré son verdict jeudi, sur l'accrochage survenu le 25 novembre dernier entre Christophe Urios et Fabien Galthié, lors du match opposant Castres à Toulon (20-19). Les deux entraîneurs avaient eu des mots sur le banc de touche, le coach du CO adressant même une petite gifle à son homologue du RCT, qui  était resté de marbre. 

#Discipline
Voici les décisions de la Commission de Discipline, suite à la séance qui s'est tenue hier, mercredi 6 décembre... ➡️ https://t.co/kfBdXbGrsApic.twitter.com/ToDtX6ih0U

— LNR Officiel (@LNRofficiel) 7 décembre 2017

Mais les deux hommes ont écopé de la même sanction, à savoir quatre semaines d'interdiction d'accès au banc de touche pour "propos et comportement susceptibles de nuire au bon déroulement des compétitions". Leur retour sur le bord du terrain n'est donc pas prévu avant le début de l'année 2018. 

Christophe Urios s'était préparé à cette éventualité. "Ce ne sont pas des moments agréables, surtout quand ce sont des conneries aussi grotesques. On a donné notre version des faits, j’assumerai de toute façon. Nous avons fait une connerie, on ne s’est pas comportés comme des gens responsables. On le dit suffisamment à nos joueurs", avait confié ce dernier, mercredi sur Infosport+. Le Castres Olympique, qui reçoit le Racing 92 samedi en Coupe d'Eruope, est troisième du Top 14 avec deux points d'avance sur le RC Toulon, 7e. Les Varois, eux, affrontent Bath à Mayol, également samedi. 

Réagissez