Publié le 17 novembre 2017 à 19h24

Clermont-Parra: "2023 ? Ce qui est sûr c'est que je ne jouerai plus"

On ignore si Morgan Parra (29 ans, 66 sélections), qui a fêté son 29e anniversaire cette semaine, aura l'opportunité de porter d'ici là à nouveau un maillot de l'équipe de France qu'il n'a plus enfilé depuis la Coupe du monde 2015, mais le demi de mêlée clermontois est formel: il ne rêve certainement pas de disputer la Coupe du monde 2023 qu'organisera la France.  <script src="//player.performgroup.com/eplayer.js#74225fac43db246c4113322f7c.17uoj95zxsud61i3t9shcwii9g$videoid=115rxbwumxlt8188u9r6ve5k0n" async></script> "J'aurai 34 ou 35 ans, mais, ce qui est sûr, c'est que je ne jouerai plus, a assuré Parra cette semaine à l'annonce de l'attribution du Mondial 2023 à la FFR. Toujours boudé par Guy Novès à un poste où l'abondance de biens est impressionnante, le capitaine de l'ASM en l'absence de Damien Chouly, blessé, se concentre sur son club qu'il retrouvera, après une mise au repos lors de la dernière journée, à l'occasion de la réception du leader lyonnais pour le compte de la 10e journée du Top 14 samedi, à Marcel-Michelin (14h45). Parra formera la charnière avec Patricio Fernandez dans un quinze de départ, où 7 changements interviennent par rapport à la défaite à Montpellier. Malgré l'absence de 19 joueurs (10 internationaux+9 blessés), Franck Azéma peut compter, outre Parra, sur les retours également de David Strettle, Alexandre Lapandry, Alivereti Raka et Wesley Fofana, qui sera associé à Peter Betham dans une paire de centres inédite. 

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Réagissez