Publié le 18 mai 2017 à 12h54

Discipline: Le Montpelliérain Jacques du Plessis suspendu 4 semaines !

Si sur le papier, et au regard de la saison régulière des deux clubs, Montpellier part grand favori du barrage de Top 14 face au Racing 92 samedi, à l'Altrad Stadium (17 heures), surtout moins d'un mois après la dérouillée des champions de France, balayés sur cette même pelouse par le MHR (54-3), l'avalanche de pépins en tout genre qui viennent frapper le groupe de Jake White avant ce rendez-vous pourrait bien finir par équilibrer le rapport de forces.  Avec pour commencer cette décision de la commission de discipline et des règlements de la Ligue nationale de rugby (LNR) qui, dans le contexte actuel du bras de fer que livre Mohed Altrad à la LNR et son président Paul Goze, s'apparente à une déclaration de guerre: Jacques du Plessis, le deuxième ligne du MHR, cité suite à son carton jaune reçu pour une charge coude en avant sur le Rochelais Romain Sazy le 30 avril dernier, écope ainsi d'une suspension de 4 semaines, synonyme de fin de saison. L'appel que devrait formuler le club, selon Midi Libre, n'étant pas suspensif, le joueur ne peut pas postuler face aux Racingmen. Pour ne rien arranger, les blessures s'accumulent. Après Benjamin Fall, victime d'une rechute et qui pourrait aussi devoir mettre un terme à sa saison, c'est l'autre arrière Jesse Mogg qui, alors qu'il avait fini de soigner une fracture de la main et devait renouer avec la compétition samedi, a lui aussi été victime à l'entraînement d'une blessure musculaire - la 58e de la saison pour l'effectif du MHR, selon le quotidien régional. Une déchirure à la cuisse qui laisse le seul Joffrey Michel opérationnel au poste. Sans compter l'incertitude qui pèse sur Joe Tomane, confronté à une douleur au mollet.   

Réagissez