Publié le 17 mars 2017 à 20h14

Grenoble: Mise à pied des joueurs impliqués dans l'affaire de viol

Informé par la police judiciaire de Bordeaux "que des joueurs de son effectif professionnel allaient être entendus la semaine prochaine dans le cadre d’une « enquête pour flagrance » ouverte dimanche 12 mars dernier, àBordeaux", le club de Grenoble annonce sur son site officiel "mettre immédiatement à pied à titre conservatoire les joueurs concernés avant même qu’ils soient auditionnés." Une décision que le FCG, opposé dimanche, sur sa pelouse du Stade des Alpes (17 heures), au RC Toulonnais, explique avoir pris "afin de protéger le club et son personnel et d’éviter tout amalgame entre cette enquête, qui relève de comportements individuels et privés, et le FC Grenoble Rugby." Rappelant le principe de présomption d'innocence, le communiqué, publié ce vendredi soir, souligne également que "le club répondra à toute sollicitation de la justice afin de concourir à la manifestation de la vérité."  Selon ledauphine.com, les joueurs grenoblois impliqués, qui seraient au nombre de six, seront entendus par la justice la semaine prochaine, probablement le mardi 21 mars. 

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS