Publié le 15 juin 2017 à 18h26

LNR: La Ligue annonce un Grenelle de la santé

Alors que les matches de la phase finale du Top 14, d'une impressionnante intensité dans le secteur du combat et des impacts, ont été marqués par une avalanche de protocoles commotion, et que Clermont, attaqué en justice par son ancien joueur Jamie Cudmore, encourt le risque de devenir le premier club condamné pour négligence, la Ligue nationale de rugby (LNR), soucieuse de "mobiliser toutes les parties prenantes pour avancer des solutions efficaces et durables à la hauteur de cet enjeu de santé", annonce la tenue d'un "Grenelle de la santé des joueurs". Rappelant le renforcement annoncé la saison prochaine de l'arsenal de mesures existant autour de la prise en charge des K.-O. sur les terrains du Top 14 et de Pro D2, avec l'instauration de sanctions et la mise à disposition de flux vidéo spécifiques pour les staffs médicaux pendant le déroulement des matches, la LNR prévoit donc la mise en place d'une cellule de réflexion pluridisciplinaire, présidée par le Dr. Bernard Dusfour, président de la commission médicale de la LNR. Présenté le 1er juillet, lors de l'assemblée générale de la LNR, le projet a pour objectif d'aboutir d'ici la fin de l'année 2017 à des actions et des propositions concrètes pouvant être mises en oeuvre en Top 14 et en Pro D2. Elles sont susceptibles de concerner potentiellement toutes les dimensions de cet enjeu (prévention, formation, arbitrage, équipement, suivi médical...), précise encore le communiqué.       "Quel rugby professionnel voulons-nous demain ?, interroge le président Paul Goze. Le rugby moderne est toujours plus frontal et il est de la responsabilité de la LNR (...) de se saisir de ce dossier avec toutes les parties prenantes du rugby français et en associant des experts médicaux, pour proposer des actions concrètes permettant de protéger la santé des joueurs professionnels."

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS