Publié le 17 mai 2017 à 09h38

LNR: "Le racisme et le dénigrement ne passeront pas par moi", assure Goze

Mis en cause par Mohed Altrad pour le silence complice dont il ferait preuve lorsque certains présidents de clubs désignent en sa présence, et sans qu'il ne réagisse, le président de Montpellier comme "Le Bédouin", en référence aux origines syriennes de ce dernier, Paul Goze, le président de la Ligue nationale de rugby (LNR), s'est fendu d'un tweet sur son compte fraîchement ouvert dans lequel il nie toute forme de racisme: "Le racisme et le dénigrement ne passeront pas par moi. Pas de polémique sur ce type de sujets."

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> Invité à réagir par nos confrères du Figaro, qui avait recueilli les accusations de Mohed Altrad, le patron de la Ligue précise: "Dans son interview, Mohed Altrad dénonce l’usage, dans propos rapportés, du mot Bédouin en privé. C’est un mot qu’il utilise souvent avec fierté pour mettre en avant ses origines et son parcours, souligne-t-il. Il faut donc être très sur son interprétation. Paul Goze et la Ligue nationale de rugby sont toujours vigilants à lutter contre toute forme de racisme ou de dénigrement. Ils vont à l’encontre de ce nous défendons, ne correspondent pas du tout à notre esprit et nos valeurs. La Ligue travaille quotidiennement pour lutter contre le racisme."  <!--#if expr=" $cobrand='sports' || $QUERY='dailymotion' "--><div id="player"></div><script type="text/javascript">videoDailymotion("x5mmc3i", "100%", "275px");</script><!--#endif -->

Réagissez