Publié le 7 septembre 2017 à 17h44

La Rochelle: "1 000 supporteurs de plus, ça va peut-être faire la différence"

"Quand tu fais un non-match à l’extérieur, c’est le tarif." Romain Sazy, qui entame sa 8e saison sous le maillot du Stade Rochelais, est sans concession à l'heure d'analyser le premier revers de la saison des Maritimes samedi dernier, à Jean-Bouin, face au Stade Français (35-24). Mais le 3e ligne ne veut pas s'éterniser sur ce résultat. "Je ne pense pas qu’on va tous les gagner, nonplus…, prévient-il en conférence de presse. Mais dans l’attitude, cette première mi-temps, 30 à 7, c’est dur après de revenir... On sait les erreurs qu’on a fait, on est au courant, donc on va dire que c’est une bonne petite alerte." Pas le temps de gamberger de toute façon pour les joueurs de Patrice Collazo...   "On en avait eu assez dans les vestiaires, donc on est passé à autrechose, souligne-t-il en conférence de presse, déjà concentré sur le choc en ouverture de la 3e journée du Top 14 ce samedi, dans un Stade Marcel-Deflandre reconfiguré. Et vu la réception qui nous attend samedi, il fallait vite basculer. Donc dès le lundi, on s’est penché sur Clermont." Avec la perspective d'un nouveau stade à guichets fermés.  "Une nouvelle tribune,1 000 supporteurs de plus (soit une capacité désormais de 16 000 spectateurs), ça va peut-être faire la différence." (…) "A nous d’être à la hauteur du public, je pense qu’ils vont mettre la barre haute samedi. A nous de la mettre aussi."

Réagissez