Publié le 19 mars 2017 à 12h50

Sondage: 56 % des amateurs de rugby contre la fusion

Si, selon un sondage Odoxa réalisé pour RTL et Winamax, 51 % des Français (53 % chez les Franciliens) voient comme une bonne chose le projet de fusion annoncée entre le Racing 92 et le Stade Français "car cela permettra de créer un club viable et plus puissant", ils sont en revanche 56 % parmi les amateurs de rugby, forcément plus sensibles à la rivalité des deux clubs franciliens, à condamner cette perspective "car cela ne tient pas compte de l’histoire de deux grands clubs français". 

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> Déjà condamnée au Pays Basque en son temps entre Biarritz et Bayonne, deux voisins inconciliables, cette fusion est sans surprise rejetée à une grande majorité dans le Sud-Ouest avec 64% des habitants du quart sud-ouest, où se concentrent la majorité des clubs de l'élite, pour lesquels l'idée des présidents Jacky Lorenzetti et Thomas Savare est une mauvaise chose. Une opinion peut-être moins solidaire que méfiante à l'idée d'être confronté à la concurrence d'un nouveau poids-lourd dans la capitale.   

Réagissez