Publié le 22 août 2012 à 22h25

Toulouse-Servat: "Pas loin d'avoir les crampons à la main..."

De l'aveu même de Guy Novès, qui s'est pourtant employé à placer son nouvel adjoint dans les meilleures conditions, William Servat a vécu "très stressé" ses premiers pas en tant qu'entraîneur des avants toulousains lors de l'ouverture du Top 14 face à Castres (23-22). L'ancien talonneur sort aujourd'hui de sa réserve et livre sur le site du club ses premières sensations de coach: "Dans la semaine, on est occupé à préparer et à vivre les entraînements, décrit-il. Mais quand les autres rentrent et que l'on reste sur le côté, c'est assez difficile. Ca l'a été la semaine dernière, j'espère que cette semaine, puis celle d'après seront un peu moins compliquées. Mais on n'est pas loin d'avoir les crampons à la main". A la veille de la réception de Mont-de-Marsan samedi, à Ernest-Wallon, "La Bûche" reste en tout cas fidèle à lui-même dans sa manière d'aborder ce match des extrêmes: "Dire que cette opposition est déséquilibrée, ce sont des paroles de journalistes".

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Ça n’a pas de prix"

    "Du stade de France à l’accueil que Toulon nous a réservés, on n’est pas vraiment descendu de notre nuage."

  • "Les critiques sont normales"

    "C’est tristement la même histoire avec ces tournées d’été."

  • "Les premiers déçus"

    On avait déjà vécu ça l’an dernier, en Nouvelle-Zélande. Perdre trois matches d’affilée, ça n’a rien d’évident à...