Publié le 21 août 2012 à 10h07

UBB: Quand Ibanez égratigne ses joueurs...

Après la défaite augurale de l'Union Bordeaux-Bègles face à Grenoble (29-28), Raphaël Ibanez n'a pas hésité à critiquer ses joueurs: "Les joueurs ont compris qu'ils étaient passés à côté du lancement idéal de la saison face à une équipe de Grenoble valeureuse et réaliste, explique le nouveau manager girondin, au micro de RMC. Pour le moment, à Bordeaux-Bègles, je n'ai pas vu un seul joueur sur le terrain qui était en mesure d'assumer un statut international." Loin de là même à écouter la diatribe de l'ancien capitaine du XV de France: "J'espère ne pas avoir raison mais j'ai peur qu'on ait fait preuve de suffisance, lance-t-il. C'est pour ça que les joueurs sont silencieux à l'entraînement. J'ai vu des petits joueurs, pas des gagneurs. Les leaders ont failli par manque de caractère et dans les choix".

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Ça n’a pas de prix"

    "Du stade de France à l’accueil que Toulon nous a réservés, on n’est pas vraiment descendu de notre nuage."

  • "Les critiques sont normales"

    "C’est tristement la même histoire avec ces tournées d’été."

  • "Les premiers déçus"

    On avait déjà vécu ça l’an dernier, en Nouvelle-Zélande. Perdre trois matches d’affilée, ça n’a rien d’évident à...