Publié par Sylvain Labbe le 2 février 2017 à 12h50

L’Angleterre peut compter sur le phénomène Itoje

VI Nations

Maro Itoje (22 ans), véritable couteau suisse du paquet d'avants anglais, est déjà indispensable au XV de la Rose.

L’Angleterre peut compter sur le phénomène Itoje

Les nombreuses blessures dans les rangs du XV de la Rose obligent Eddie Jones à utiliser son couteau suisse, Maro Itoje (22 ans, 7 sélections), repositionné en troisième ligne pour le "crunch" samedi, à Twickenham (17h50). 

Comme Guy Novès, son homologue français, Eddie Jones a lui aussi dû composer avec une cascade de blessures à l'approche du Tournoi des 6 Nations.

RBS 6 NATIONS | Eddie Jones talks Daly, Itoje...and France: https://t.co/Ui9nAagIHB#ENGvFRA#CarryThemHomepic.twitter.com/Kaacwg7Af9

— England Rugby (@EnglandRugby) 2 février 2017

Et pas seulement parce que le sélectionneur du XV de la Rose a lui-même été victime d'une mauvaise chute dans sa salle de bains il y a quelques jours, qui lui vaut d'afficher encore aujourd'hui une gueule cassée à la veille du "crunch" qui ouvrira samedi la compétition à Twickenham (17h50) entre Anglais et Tricolores.  

BREAKING | Your England team to play France in the RBS 6 Nations this Saturday...
PREVIEW ➡️ https://t.co/x8nhm3SAh5#CarryThemHomepic.twitter.com/OMUbZvWfoP

— England Rugby (@EnglandRugby) 2 février 2017 

Des Wasps à l'honneur

Pour l'occasion, Jones fait donc face à l'absence de plusieurs cadres, notamment les frères Vunipola, mais aussi Chris Robshaw, Anthony Watson ou encore, pas plus tard que cette semaine, la défection de George Kruis, blessé à l'entraînement. Autant de cadres qui avaient participé à la conquête du Grand Chelem l'an passé.

Face aux Bleus de Novès, on notera le repositionnement attendu du phénomène, et très polyvalent, Maro Itoje (22 ans), au poste de flanker, au sein d'une troisième ligne où le poste de n°8, sur lequel Billy Vunipola d'ordinaire règne en maître, est confié au joueur d'origine fidjienne des Wasps, leaders de la Premiership, Nathan Hugues (25 ans, 3 sélections), au gabarit impressionnant (1,96m, 125kg) et dont ce seront les grands débuts dans le Tournoi. De l'expérience en revanche avec Joe Launchbury (25 ans, 37 sél.), coéquipier de Hugues, qui accompagnera Courtney Lawes en deuxième ligne, tandis que le pilier Joe Marler revient à temps d'une blessure au genou pour débuter à gauche de la première ligne anglaise.  

Les Wasps encore et toujours avec la titularisation du jeune ailier Elliot Daly (24 ans, 8 sél.), préféré à Jack Nowell, qui débutera sur le banc au côté de James Haskell, lui aussi de retour de blessure, dans une ligue de trois-quarts emmenée par George Ford à l'ouverture et Ben Yongs à la mêlée ; Owen Farrell enchaîne au centre de l'attaque. A noter la présence sur un banc plutôt rajeunie des deux joueurs d'origine néo-zélandaise Teimana Harrison (24 ans) et Ben Te'o (30 ans). 

Réagissez