Publié par Tom Monegier le 4 février 2017 à 17h44

L’Écosse, une sensation pour débuter

VI Nations

Le pied de Greig Laidlaw a fait la différence côté écossais.

L’Écosse, une sensation pour débuter

Pour le premier match du Tournoi des 6 Nations, l’Écosse a créé la sensation en faisant tomber l'Irlande (27-22). Mais le XV du Chardon aurait pu tout perdre.

Depuis quatre ans et autant de rencontres, l’Écosse n’y arrive pas face à l’Irlande. Sur les trois dernières éditions du Tournoi des 6 Nations (et une rencontre amicale), le XV du Chardon a toujours perdu face au XV du Trèfle. Et la hiérarchie a failli être de nouveau respectée ce samedi en ouverture du tournoi 2017. Sur la pelouse du Murrayfield Stadium, les Irlandais ont tout tenté pour renverser les Écossais. Mais c’était sans compter le pied de Greig Laidlaw, qui a offert la victoire aux siens en toute fin de rencontre (27-22).

Tout a bien débuté pour l’Écosse. Car dès la 9e minute, Stuart Hogg se charge de bousculer l’Irlande avec le premier essai du tournoi après neuf phases bien construites (7-0). L’arrière écossais, qui n’en avait pas assez, remait ça quelques minutes plus tard, cette fois-ci de l’autre côté du terrain (14-0, 21e). De son côté, Greig Laidlaw fait le travail pour passer les deux transformations. Bien plus entreprenants, les hommes de Vern Cotter font chavirer leur public. Mais Keith Earls vient refroidir le Murrayfield Stadium sur un essai le long de la ligne, validé après visionnage de la vidéo (14-5, 26e). Mais il en fallait plus pour venir perturber des Écossais assoiffés. Alex Dunbar redonne aussitôt une belle avance à son équipe (29e, 21-5), avant que Paddy Jackson ne réussisse une pénalité (34e, 21-8).

Des Irlandais à réaction

De retour sur la pelouse, le scénario change totalement. Dominés dans le premier acte, les Irlandais – certainement bousculés par Joe Schmidt dans les vestiaires, reviennent avec de meilleures intentions. Après seulement quelques minutes de jeu, Iain Henderson conclut en effet une belle action collective pour relancer le suspense dans cette rencontre (48e, 21-15). Après plusieurs phases, le verrou écossais craque de nouveau et laisse filer Paddy Jackson, qui se charge lui-même de la transformation (62e, 21-22). L’Irlande croit alors avoir fait le plus dur.

Malheureusement pour les Irlandais, le XV du Chardon n'en reste pas là. Après plusieurs minutes de souffrance, le XV du Trèfle craque, Paddy Jackson étant poussé à la faute. Il n’en fallait pas plus à Greig Laidlaw pour redonner l’avantage aux siens (73e, 24-22). Et pour conclure le tout, le demi de mêlée écossais réussit même un nouveau coup de pied dans les dernières secondes, qui scelle la victoire surprise de l’Écosse (80e, 27-22). Le XV du chardon crée donc la sensation, et le XV de France devra s’en méfier dimanche prochain au Stade de France. Car après cette victoire face à l'un des favoris de la compétition, l’Écosse arrivera en totale confiance.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS