Publié par Damien Richy le 4 février 2017 à 19h55

Les Bleus si près de l'exploit

VI Nations

Les Bleus si près de l'exploit

Le XV de France a frôlé la victoire lors du "crunch" disputé sur la pelouse de Twickenham (16-19), ce samedi pour son premier match du Tournoi des 6 Nations. Les Bleus ont malmené les Anglais mais ont finalement été battus sur le fil par le XV de la Rose.

Un goût amer... L'entrée en matière du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations va laisser d’énormes regrets dans les têtes tricolores. Parce qu'entre des Bleus en reconstruction et un XV de la Rose invaincu depuis 14 rencontres, l'écart s'est avéré infime sur la pelouse de Twickenham ce samedi (16-19). Les joueurs de Guy Novès ont cédé dans les dernières minutes alors qu'ils pouvaient légitimement prétendre à un succès assez inattendu.

L'entame de match est tricolore. Les intentions sont bonnes, l'utilisation du ballon aussi. Les Bleus sont plus menaçants mais ne parviennent pas à valider leur domination au score. Camille Lopez passe trois pénalités dans le premier acte (7e, 13e et 20e) contre deux pour Owen Farrell (10e et 23e). Mais l'ouvreur français se loupe face aux poteaux (35e) quand Elliot Daly réussit, lui, à trouver la mire de beaucoup plus loin (38e). Les deux équipes rejoignent les vestiaires à égalité (9-9), un petit miracle pour le XV de la Rose, surtout sur cette ultime offensive bleue, quasi-parfaite, où Rémi Lamerat oublie de transmettre le ballon pour un essai tout fait (40e).

Doussain gâche la dernière chance

Le Français se rattrape après la pause en plaquant Daly qui partait à l'essai (47e). Les Bleus résistent au réveil anglais même si le XV de la Rose prend furtivement le score sur une pénalité de Farrell (55e). Dans la foulée l'intenable Louis Picamoles initie un bon mouvement collectif de passes après contact et Kevin Gourdon envoie Rabah Slimani, tout juste entré en jeu, derrière la ligne d'essai (60e). Lopez transforme, les joueurs de Guy Novès reprennent les commandes (12-16, 61e). L'exploit est tout proche sauf que le combat devient de plus en plus dur et la bonne défense tricolore finit par céder sur un essai de Ben Te'o (71e), transformé par Farrell (19-16, 72e).

Les Bleus peuvent encore revenir mais Jean-Marc Doussain grille la dernière cartouche en ratant la touche sur une pénalité à moins d'une minute de la fin. Le XV de France peut s'en vouloir de n'avoir pas toujours su concrétiser... Pas sûr que le point de bonus défensif, nouveau venu dans la compétition, n'atténue la déception bleue.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS