Publié le 19 mars 2017 à 23h44

Les Bleus sous la menace d'une citation

Alors que l'encadrement gallois a délibérément choisi de placer les débats sur le terrain de la polémique depuis la folle fin de match, qui a scellé samedi, au Stade de France, la victoire à l'arraché des Bleus de Novès sur le XV du Poireau (20-18), en remettant notamment en cause "l'intégrité" du staff tricolore, ce lobbying semble porter ses fruits.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> Le Comité des 6 Nations s'est ainsi fendu d'un communiqué dimanche dans lequel les instances de la compétition, "conscientes des questions levées", annonce que le commissaire à la citation indépendant en charge de la rencontre "va revoir tous les incidents relevés de la façon habituelle" et pouvoir ainsi examiner la suspicion de morsure subie par le Gallois George North, tout comme le remplacement du Français Uini Atonio après un protocole commotion controversé.  Pour rappel, le commissaire dispose d'un délai de 48 heures, après la fin du match (qui peut aller au-delà dans le cas où l'identité d'un joueur impliqué serait incertaine) pour déposer une citation.     

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS