Publié le 9 janvier 2018 à 19h24

Elissalde a téléphoné à Novès

Jean-Baptiste Elissalde, intronisé lundi en tant qu'adjoint de Jacques Brunel, le nouveau sélectionneur du XV de France, en charge des arrières tricolores, a révélé en conférence de presse qu'il avait pris le soin de téléphoner à Guy Novès, évincé de son poste par Bernard Laporte et sous les ordres duquel l'ancien demi de mêlée a débuté sa carrière d'entraîneur à Toulouse. "Pour ce qui est de notre relation, rien ne changera ; le profond respect que j’ai pour lui comme pour Jacques (Brunel) et la plupart de mes aînés sera le même, a souligné Elissalde. Il n’y a aucun problème avec Guy et ses adjoints (Yannick Bru et Jeff Dubois) puisque ce sont aussi des proches qui ont joué avec moi et auxquels je pense aujourd’hui parce qu’ils vivent des situations délicates. Mais c’est notre métier qui veut ça."  

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>Il faudra s’appuyer sur ce qui a été bien fait avant... Pour le reste, la simplicité dans le discours et la passion dans chacun de ses actes seront les maîtres mots: "J'étais au chevet de l'équipe de France des moins de 18 ans, donc ça fait un peu bizarre, avoue-t-il. C'est un gros défi. Mon passé de joueur et d'entraîneur n'en manquent pas, de défis, donc il faut foncer ! Ça fait plaisir d'être là, on représente une institution, un pays, ce sera l'un de nos premiers messages. Il faut que les garçons se rendent compte de la chance qu'ils ont d'être ici. (…) On va tenter d'aller à l'essentiel avec une contrainte de temps. Il faudra s’appuyer sur ce qui a été bien fait avant et insister sur les points forts en fonction des hommes qu’on choisira. (…) J’aime le rugby, c’est ma passion, donc que ce soit écrire un article pour l’Equipe (il a été consultant pour le quotidien et Canal+) ou préparer un entraînement, je le fais avec 100 % de passion et j'espère que ça restera et que ça continuera de me tenir à cœur encore très longtemps."

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS