Sous les projecteurs

Publié le 23 janvier 2012 à 23h39

Sous les projecteurs

Lundi dernier, je me suis rendu à Paris pour un tournage. Vous allez donc pouvoir découvrir quelques clichés de cette journée.

"Le rendez-vous était fixé dans la matinée au Stade Charléty à Paris où se déroulait le tournage.
Pendant que l’équipe technique s’occupait de tout préparer, la production m’avait aménagé un vestiaire en guise de loge.

mermoz au maquillage

Première étape avant le tournage, maquillage obligatoire !

Le Stade Charléty étant l’enceinte des joueurs du Stade Français, j’ai croisé plusieurs membres de l’effectif comme Sergio Parisse, Byron Kelleher, Dimitri Szarzewski et d’autres…
Les premières scènes du tournage se sont déroulées dans un vestiaire du Stade. Après quelques derniers réglages de lumière et de son, c’est parti pour les premiers plans.

mermoz3

Encore quelques petites retouches

A la nuit tombée, nous avons faits des plans en extérieur, sur la pelouse du Stade Charléty. Entre la fatigue de la journée et le froid, il fallait réussir à rester concentrer pour bien finir le travail.
Au final, si je pense qu’on a bien bossé, on a aussi bien rigolé avec l’équipe de tournage.

mermoz5

Tous les moyens sont bons pour ne pas se refroidir.

Nous avons même eu la visite d’une Guest-Star. Le footballeur Florent Malouda qui venait pour repérer les lieux avant un tournage, nous a rendu une petite visite sur le plateau.

Max"

Réagissez

Maxime Mermoz

Maxime Mermoz

  • Né le 28 juillet 1986
  • à Epinal
  • Taille : 1m80
  • Poids : 90 kg
  • Poste : 3/4 centre
  • Club : Toulon
Voir sa bio

Les blogs des joueurs

  • "Ça n’a pas de prix"

    "Du stade de France à l’accueil que Toulon nous a réservés, on n’est pas vraiment descendu de notre nuage."

  • "Les critiques sont normales"

    "C’est tristement la même histoire avec ces tournées d’été."

  • "Les premiers déçus"

    On avait déjà vécu ça l’an dernier, en Nouvelle-Zélande. Perdre trois matches d’affilée, ça n’a rien d’évident à...