Publié le 4 janvier 2013 à 15h41

L'ultime membre de la DIM Team : Maxime Médard

DIM News

Après son retour avec le Stade Toulousain, Maxime Médard intègre la DIM Team (Crédit : Reuters)

L'ultime membre de la DIM Team : Maxime Médard

Après une année 2012 gâchée par une sérieuse blessure à un genou, Maxime Médard est plus motivé que jamais à l’idée de retrouver son meilleur niveau. Une énergie également au service de la DIM Team.

Tout est allé vite pour lui. Très vite. Champion du monde des moins de 21 ans en 2006, vice-champion du monde avec les Bleus en 2011 et triple champion de France avec le Stade Toulousain (2008, 2011, 2012), Maxime Médard, comme sur le terrain, donne l’impression de réussir partout où il passe. Mais l’arrière ou ailier aux rouflaquettes,  joueur intuitif, relanceur, rapide et marqueur, a connu aussi son lot de galères. Un trou noir en 2007 dont il se sortit grâce à la pratique de la boxe, chez lui à Blagnac, un passage à vide en 2010 qui le priva toute une saison d’équipe de France avant de renaître par le travail et enfin cette grave blessure au genou droit contractée lors du Tournoi des Six Nations 2012 qui l’a tenu éloigné des terrains pendant huit mois.

Un nouveau coup d’arrêt peu évident mais qui lui a permis de s’aérer l’esprit. Et surtout de travailler physiquement pour revenir plus fort encore. "Je suis plus performant au niveau physique, les tests le montrent", confiait début décembre le joueur de 26 ans, qui a fait son retour sur les terrains le 9 novembre en marquant un essai lors de la victoire contre Montpellier en championnat (27-9). "J'ai gagné de la puissance. J'ai bien travaillé avec les préparateurs physiques du Stade et les tests montrent que j'ai bien travaillé, je n'ai pas triché."

L'année 2013 sonne donc comme un nouveau départ. Avec le Stade Toulousain, au sein de la DIM Team qu'il intègre, et bien sûr sous le maillot bleu qu'il compte bien retrouver au plus vite. "J'y pense, comme tous les joueurs de Top 14. Mon envie est à 600%, mais bon, je préfère me taire, continuer de travailler, faire le dos rond. Soit ça vient et je serai l'homme le plus heureux, soit ça ne vient pas (...) Ce ne sera pas forcément une fin en soi si je ne suis pas au Tournoi. Il faut d'abord que je me rende disponible pour le club, c'est le plus important aujourd'hui". A coup sûr le reste suivra...

Que ce soit avec le Stade Toulousain ou l'équipe de France, vous pourrez suivre toute l'année l'actualité de Maxime Médard sur son blog officiel disponible ici.

DIM Team 2013, l'équipe change l'esprit reste. Retrouvez les blogs de tous les membres de l'équipe:

- Alexis Palisson
- Maxime Mermoz
- Dimitri Szarzewski
- Fulgence Ouedraogo

Réagissez